Invité spécial à la réunion parlementaire du G20 à Rome : Modeste Bahati fait entendre la voix de la RDC en Italie

0
180

Kinshasa, 10 octobre 2021 (ACP).-  Le président de la chambre haute du Parlement, Modeste Bahati Lukwebo, a été l’un des invités spéciaux à la Réunion des Parlements du G20 qui s’est tenue du 08 au 09 octobre 2021, à Rome en Italie, au cours de laquelle il a fait entendre la voix de la République démocratique du Congo sur les questions liées au climat et à l’environnement, rapporte la cellule de communication du Sénat.

Outre les pays membres du G20, la RDC, le Pays Bas, l’Espagne, et Singapour ont aussi pris part à ces assises organisées par l’Union Interparlementaire, en collaboration avec le parlement italien, au titre d’invités spéciaux.

Les participants ont également évoqué les sujets relatifs à la pandémie de COVID 19 et à l’insécurité alimentaire.

Concernant la Covid-19 les présidents des parlements des 20 pays des grandes économies du monde et leurs invités, ont émis le vœu de voir « le progrès de la recherche médicale et les intenses campagnes de vaccination  se traduire rapidement en succès plus large à l’échelle du monde pour un avenir meilleur » Dans  leur déclaration finale, ils ont notamment  «pris l’engagement de sensibiliser leurs gouvernements à continuer de travailler pour éradiquer la pauvreté dans le monde en vue de réduire les inégalités sociales».

Ces assises se sont tenues en prélude à la COP 26 qui aura lieu en novembre prochain à Glasgow, en Ecosse.

Modeste Bahati a mis à profit son séjour dans la capitale italienne pour échanger avec différentes personnalités du monde parlementaire, notamment, la présidente du sénat américain, Mme. Pelosi, le président de l’Union Interparlementaire, M. Pacheco, ainsi que le président du parlement Sud-Coréen. Le renforcement de la diplomatie parlementaire entre la RDC et leurs pays respectifs étaient au centre de leurs discussions.

Avec cette sortie réussie, le bureau dirigé par Modeste Bahati Lukwebo s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Car, depuis l’avènement de ce bureau à la tête de cette prestigieuse institution, celle-ci ne cesse de s’ouvrir   au monde.

Signalons que lors de sa campagne pour prendre le perchoir de la chambre haute, l’actuel président du sénat avait promis de faire de la diplomatie parlementaire son cheval de bataille, en mettant un accent particulier sur la diplomatie économique.

Une promesse qui se concrétise avec cette visibilité retrouvée par le sénat sur le plan international à travers la chambre des sages. Grâce à la diplomatie agissante de Modeste Bahati, le sénat de la RDC retrouve sa place sur le plan international.

La prochaine réunion de G 20 sera organisée par le parlement indonésien en 2022. ACP/C. Lutete/Awa