Un projet du PNUD sur la décentralisation pour consolider la gouvernance politique et démocratique de la RDC

0
91

Kinshasa, 11 octobre 2021(ACP).- Le PNUD vient de mettre sur pied un projet d’appui à la décentralisation, genre et transparence en tant que levier majeur pour consolider la gouvernance politique et démocratique de la République Démocratique du Congo sur une période de quatre ans, a annoncé Mme Kokya Ye Dieng, Représentante-Résident Adjoint du PNUD, lors de la première réunion du Comité de pilotage dudit projet.

Selon le rapport rendu public lundi à Kinshasa, la réunion du comité de Pilotage a été présidée par M. Christian Mwando Nsimba, Ministre d’Etat, Ministre du Plan, représentant le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, Daniel Aselo Okito.

Elle a souligné que lors de l’évaluation de la première décennie de mise en œuvre de la décentralisation en 2019, le PNUD avait pris l’engagement de soutenir le cahier des charges sur la stabilité et le progrès autour d’un leadership mobilisateur et d’une vision claire de développement profitable aux populations.

C’est dans ce cadre que le PNUD a inscrit dans son cycle programmatique 2020-2024 l’appui au chantier de la décentralisation. Ceci dans une approche intégrante impliquant la planification du développement axé sur la contextualisation des ODD et le renforcement des capacités, de coordination et de gestion des politiques publiques à tous les niveaux.

Pour Mme Kokya Ye Dieng, le PNUD et le Fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF), en collaboration avec les parties prenantes impliquées, se proposent de mettre en œuvre une gamme d’activités visant à renforcer les bases de la décentralisation au niveau des ETD. Les efforts entrepris ont permis de mobiliser auprès de la coopération suédoise 6,5 millions de dollars américains à travers un accord de financement global du cadre de coopération PNUD en RDC.

Elle a réitéré l’engagement du PNUD aux côtés des autres agences du système des Nations Unies et des partenaires au développement d’accompagner les priorités du développement du gouvernement de la RDC.

L’allocution du Ministre d’Etat, Ministre du Plan, Christian MWANDO s’est focalisé sur la présence à cette première réunion des membres du Comité de Pilotage, avant de saluer le leadership du Président de la République, Chef de l’Etat qui, à plusieurs reprises, a exprimé sa détermination à poursuivre la mise en œuvre au mieux le parachèvement du processus de la décentralisation en RDC. Ce projet, a-t-il souligné, va aider le gouvernement à concrétiser les bonnes pratiques de la décentralisation dans quelques ETD ciblées à cet effet, car en définitive une décentralisation réussie est celle qui rapproche les gouvernants aux gouvernés.

La première réunion du Comité de Pilotage, rappelle-t-on, a eu pour objectif de permettre à ses membres d’approuver le document projet ainsi que les plans de travail annuel 2021 et 2022 qui marquent le démarrage officiel de cet important projet de développement local.

La première phase du projet, va toucher deux provinces à savoir : le Kongo central et le Kasaï central ainsi quatre ETD de chacune des provinces. Il va toucher notamment les populations locales, les femmes et les jeunes en particulier pour qu’ils participent aux instances de gouvernance locales ; les ETD pour qu’elles soient capables de générer des recettes locales suffisantes et de les gérer de façon efficiente et transparente, les comités locaux de paix et de développement puissent être opérationnels et capable de fonctionner comme des assemblées à l’échelle locale. ACP/Kayu/ RN/MNI/SGB/KMT