Nécessité d’une enquête de viabilité des facultés et Ecoles de pharmacie

0
276

Kinshasa, 14 octobre 2021 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire(ESU), Muhindo Nzangi Butondo, a échangé jeudi dans son cabinet, avec le nouveau bureau du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, conduit par son président, Glory Panzu, autour d’une enquête qu’il a initiée sur la viabilité des facultés et des écoles ayant en charge la formation des pharmaciens en RDC.

Conformément aux recommandations du 5ème congrès ordinaire de l’Ordre des pharmaciens de la RDC, tenu la semaine dernière à Kinshasa, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a pris l’engagement d’accompagner le ministre de l’ESU pour assainir ce secteur de pharmacie, à l’instar des facultés de médecine.

Il sied de rappeler que l’enquête de viabilité des universités et instituts supérieurs, menée par les services du ministère de l’ESU, a permis de détecter des faculté de pharmacies jugées non viable sdans quelques universités du pays.

L’Ordre des pharmaciens, qui est la corporation professionnelle de tous les pharmaciens de la RDC, se dit satisfait de protéger cette profession qui requiert une formation adéquate.

ACP/