La RDC a célébré la 14ème édition de la Journée internationale de lavage des mains à l’eau et au savon

0
93

Kinshasa, 15 octobre 2021(ACP).- La République démocratique du Congo (RDC), à l’instar de la communauté internationale, a célébré vendredi la 14ème édition de la Journée mondiale du lavage des mains à l’eau et au savon, indique un communiqué du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention transmis vendredi à l’ACP.

Le thème retenu cette année au niveau national est « Mains lavées, vies sauvées », et au niveau international « Notre avenir est à portée de main – avançons ensemble ».

Le ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, sous l’impulsion du Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde et sous le leadership du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ne ménagera aucun effort pour mener des actions de sensibilisation aux Pratiques Familiales Essentielles (PFE) et en particulier à la pratique du lavage des mains à l’eau et au savon de telle sorte que le lavage des mains devient un reflexe pour tous.

Selon le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, « le lavage des mains avec du savon doit être ancré dans nos habitudes, devenir systématique, à la maison, à l’école, dans les lieux de restauration, ainsi qu’avant tout geste pouvant entrainer une contamination afin de se protéger et de protéger les autres des maladies des mains sales ».

La grande majorité de familles pauvres ont du savon à disposition dans leurs ménages pour faire la vaisselle et la lessive, nettement moins  pour utiliser l’hygiène des mains.

« Il est question ici d’interpeller toute la société à prendre des mesures collectives au moment où nous travaillons activement à l’hygiène des mains universelle. Cette période sans précédent donne une impulsion unique à l’institutionnalisation de l’hygiène des mains en tant qu’élément fondamental de la santé et de la sécurité. Les enseignements de l’année écoulée ont souligné la nécessité d’une action collective pour remédier une fois pour toutes à la négligence historique des investissements, des politiques et des programmes d’hygiène des mains. Alors que nous continuons à lutter contre la pandémie Covid-19 et commençons à entrer dans une nouvelle normalité, notre avenir est à portée de main ».

L’UNICEF estime que la diarrhée tue 1,1 million d’enfants chaque année

L’UNICEF estime que la diarrhée tue 1,1 million d’enfants chaque année, et que les maladies liées à la pneumonie coûtent la vie à 1,2 million d’enfants, indique un communiqué de l’agence de l’ONU chargée de l’enfance. Il est à noter que le lavage des mains au savon est le moyen le plus efficace et sûrement le moins onéreux pour prévenir plusieurs maladies diarrhéiques et respiratoires.

L’ampleur des dégâts causés par le non-respect des règles d’hygiène et d’assainissement est grande. En effet, ces maladies sont la cause des décès de 3,5 millions d’enfants chaque année avant l’âge de 5 ans dans les pays en voie de développement et de 22 millions de jours de classe perdus chaque année dans le monde à cause des rhumes, des diarrhées et autres maladies contagieuses.

La célébration de la Journée mondiale du lavage des mains de cette année qui coïncide avec la rentrée scolaire 2021-2022 est une occasion importante pour maintenir l’élan autour de ce geste important en ces temps de crise sanitaire majeure liée à la pandémie de Covid-19, en cette période où le pays note la baisse sensible des nouveaux cas confirmés de Covid-19. ACP/Kayu/SGB/NNG/Nig/KMT