Haut Uele : Un atelier de renforcement des capacités à Isiro pour les femmes paysannes à l’occasion de leurs pour la journée Internationale

0
94

Isiro, 16 octobre 2021 (ACP).- Le ministre provincial de l’Agriculture, pêche et élevage de Haut-Uele, Pr Raphaël   Marie Masoki  Atambana  a ouvert, vendredi 15 octobre, au nom du gouverneur Christophe Baseane Nangaa, un atelier de deux jours organisé par les  femmes paysannes du Haut-Uele, dans la ville d’Isiro, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des femmes paysannes célébrée   le 15 octobre de  chaque année.

C’était dans la grande salle de la cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus d’Isiro.

La ministre Raphaël Marie Masoki Atambana a affirmé que les femmes rurales et autochtones ont bénéficié de l’appui du gouverneur de la province de Haut-Uele, l’honorable Christophe Baseane Nanga, pour la tenue et la réussite de cette activité, à l’occasion de la journée internationale dédiée aux femmes paysannes.

Dans son allocution prononcée à l’ouverture, elle a encouragé ces femmes dans leurs multiples activités dans l’agriculture, avant de promettre, au nom du chef de l’exécutif provincial, l’accompagnement du gouvernement provincial à cette organisation.

La présidente provinciale des mamans paysannes du Haut Uele, Mme Masika Rawataki marie Wamba a appelé les femmes paysannes de toute la province du Haut-Uele en général, et celles de la ville d’Isiro en particulier, de suivre avec attention et mettre en application les enseignements que leur donne des experts qui viennent renforcer les capacités des femmes   pour que ces dernières puissent produire d’avantage et que la femme puisse prendre en charge toute sa famille.

Selon elle,  » la femme est capable de donner à manger à sa famille trois (3) fois par jour, à partir du nouveau-né jusqu’au centenaire ».

 » Nous avons maintenant des routes et les moyens de transport, les dix (10) bus que le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de nous envoyer. Mettons-nous au travail pour être productives, en mesure de vendre nos différents produits dans d’autres provinces, pourquoi pas dans d’autres pays », a renchéri la présidente Marie Wamba. ACP/Zng/Cfm/Tkm/Lys