2023 : Félix Tshisekedi désigné candidat des députés ‘’révolutionnaires’’ de l’Union sacrée de la Nation

0
215

Kinshasa, 17 octobre 2021 (ACP).- Le regroupement des Députés nationaux ‘’révolutionnaires’’, membres de l’Union Sacrée pour la Nation (DR-USN) a désigné, samedi, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo comme son candidat à l’élection présidentielle de 2023, dans une déclaration politique rendue publique, au Palais du peuple, dont une copie est parvenue dimanche à l’ACP.

Selon le député national Dede Kodoro qui a lu la déclaration devant la presse, ils réitèrent leur soutien « indéfectible » et « inconditionnel » au Président de la République pour la mise en œuvre de la vision du progrès de la RDC.

Ils se disent satisfaits de la volonté du peuple congolais et la détermination du Président de la République à organiser les élections à venir dans le délai constitutionnel.

Ils ont, par conséquent, émis le vœu d’accompagner le bon fonctionnement des institutions de la République sous l’impulsion du Chef de l’Etat.

 » Nous lui renouvelons notre loyauté et nous nous engageons à lui offrir une majorité parlementaire confortable lors des prochaines élections« , confirment-ils.

Ils appellent cependant le peuple Congolais à « demeurer vigilant et à faire échec aux ennemis de la paix qui, par des ragots infusent des fausses nouvelles pour déstabiliser notre cher et beau pays la RDC ainsi que ses institutions ».

Par ailleurs, considérant la persistance de l’insécurité à l’Est de la RDC, cette cinquantaine des députés nationaux s’engagent à soutenir le maintien de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. Ils demandent, pour ce faire, au gouvernement de la République, de mettre en exécution avec efficience toutes les recommandations adoptées par l’Assemblée nationale en sa plénière du 07 octobre 2021, relative à l’examen et l’adoption du rapport de la Commission Défense et Sécurité.

Dans cette déclaration intervenue quelques heures avant la plénière de l’audition du rapport de la commission paritaire mixte sur les dossiers des candidats désignés dans la composition de la nouvelle équipe de la CENI, les députés ‘’révolutionnaires’’ invitaient Mboso à accélérer le processus d’entérinement de nouveaux membres de la centrale électorale, ce qui fut fait.

Maître Claude Nyamugabo, l’un des députés «révolutionnaires» de l’USN, abordé par l’ACP, s’est dit satisfait de l’entérinement des membres du bureau de la Ceni car le cap est désormais mis sur les élections de 2023.   ACP/C.L/Awa