Le prix d’une botte de  feuilles de manioc en baisse sur le marché à Kinshasa

0
100

Kinshasa, 17 octobre 2021 (ACP).-  Le prix  d’une botte de feuilles de manioc appelées communément «Pondu » en provenance des sites agricoles de Kinkole et  de Maluku observe depuis un mois, soit du 14 septembre au 14 octobre 2021, une baisse de prix sur le marché à Kinshasa, suite à une offre abondante consécutive à la saison de pluie qui vient de commencer,  révèle une enquête menée durant cette période par l’ACP.

Selon cette enquête, la botte de cette denrée est passée de 3.000 (trois mille) FC à 2.000 (deux mille) FC, soit une baisse de près de 35%.

D’autres produits de grande consommation,  notamment  les feuilles de patates douces connues sous le nom de «Matembele» en provenance du site agricole  de Nguele, au quartier Kingabwa dans la commune de Limete à Kinshasa ; les feuilles d’épinards en provenance du Centre  pour la commercialisation des produits maraichères et fruitiers (CECOMAF) ;  la morelle connue en lingala  sous le nom  de « Bilolo »,   en provenance du site de la N’sele ; les feuilles d’amarantes connues sous le nom Luba « Bitekuteku » ; les feuilles de courges connues sous le  nom scientifique  « Cucubitamusheta » et en Tshiluba « mukengedji » ; le choux en provenance de ville de Mbanza-Ngungu dans la province du Kongo Central ;  le feuilles de « Fumbua » provenant de Luozi, dans la province du Kongo-Centyral ainsi que les feuilles de « Gombo », connaissent également une baisse de prix au cours de la période sous examen.

Une botte desdits produits se négocie respectivement à 500 (cinq cents) FC contre 1.000 (mille) FC ; 1.000 (mille) FC contre 1.500 (mille cinq cents) FC ; 500 (cinq cents) FC contre 1.000  (mille) FC ; 1.000 (mille ) FC contre 2.000 ( deux mille) FC ; 500  (cinq cents) FC contre 1.000  (mille) FC ; 700 ( sept cents) FC contre 1.000 (mille )FC ; 500 (cinq  cents) FC contre 1.000 (mille) FC ainsi que  500  (cinq cents) FC contre 1.000 (mille) FC.

Cependant, d’autres produits de grande consommation connaissent une hausse  de prix. Il s’agit de fougères connues sous le nom de « Misili » en provenance de la ville de Kikwit dans la province du Kwilu, d’oiselle en provenance du site de Camp Kokolo dans la commune de Bandalungwa ainsi que les feuilles de Lumba-Lumba.

Une botte de ces denrées se vend respectivement à 2.000 (deux mille) FC contre 1.000 (mille) ; 1.000 (mille) FC contre 500 (cinq cents) FC ainsi que 500 (cinq  cents) FC contre 300 (troiscents) FC.

Par ailleurs, les prix des produits  tels que les feuilles de bikalakasa en provenance du site  Bibua , dans la commune de N’sele, une botte de feuilles de gombo et  une botte de feuilles de haricot connu sous le nom Luba de « Sampu-sampu » observent par contre une stabilité sur le marché. Ces produits continuent à se vendre à respectivement à 500 (cinq cents) FC ; 1.000 (mille) FC ainsi que 500 (cinq cents) FC. ACP/Awa