Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants

0
88

Lubumbashi, 20 octobre 2021 (ACP).- L’assistant social à  l’Institut Nuru pour enfants aveugles, Jean kabwika, a appelé lundi, en marge de la journée mondiale de la canne blanche célébrée le 15 octobre de chaque année, les parents à scolariser les enfants malvoyants pour leur intérêt et celui de la société.

Selon Jean Kabwika, les parents préfèrent scolariser les enfants voyants au détriment des non-voyants, raison pour laquelle ils débutent les cours en retard. D’où, il leur recommande de traiter les malvoyants au même pied d’égalité que les autres enfants car,  ils ont droit à la scolarité, à la protection et à la nutrition.

L’Institut Nuru qui encadre des enfants aveugles compte à ce jour 10 élèves pour toutes les classes du primaire et du secondaire. Il compte par ailleurs 35 agents dépourvus des matériels appropriés pour leur encadrement. Il a, à cet effet, sollicité l’implication des autorités pour venir en aide à ces enfants vulnérables.

La canne blanche un compagnon de route pour les malvoyants

Par ailleurs M. Jean Kabwika a souligné que la canne blanche est un compagnon de route pour les non-voyants, et la couleur blanche symbolise la cécité. Elle est importante car elle permet de détecter les obstacles qui surviennent au passage.

De son côté, la commissaire provincial en charge des affaires sociales et humanitaires Mireille Kilufia Ngadwe a réitéré l’accompagnement du gouvernement provincial aux personnes vivant avec handicap en général et aux non-voyants en particulier. ACP/ODM/OB/KJI/GGK