Plaidoyer pour la non-participation active des enfants aux jeux de hasard et de loterie

0
82

Mbanza-Ngungu, 21 octobre 2021 (ACP).- Le chef d’antenne de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH)/Mbanza-Ngungu, Me Guy Matuasilua a plaidé, mercredi lors d’un entretien avec l’ACP, pour la non-participation active des enfants aux jeux de hasard et de loterie dans la province du Kongo Central, particulièrement dans la cité de Mbanza-Ngungu.

Me Matuasilua a fustigé la participation des enfants à ce jeu, soulignant que la place des enfants est à l’école et non dans les casinos.

Il a appelé les autorités politico-administratives et policières, les parents ainsi que les autorités scolaires à combattre ce phénomène en vue de veiller à la protection des enfants de cette cité, cette lutte étant une affaire de tous, notamment les acteurs sociaux et les parents qui doivent prendre conscience des risques de cette pratique pour les enfants.

Le chef d’antenne de la CNDH/Mbanza-Ngungu a fait savoir qu’une enquête menée récemment dans les quartiers populaires de  cette cité a révélé que, sur un échantillon de 300 enfants interrogés sur cette pratique, 270 enfants jouent régulièrement à ces jeux d’argent et sur les 270 enfants jouant régulièrement à ces jeux, 10 seulement gagnent souvent une somme inférieure à 5 $ Us ou 10.000 CDF ou FC depuis le mois de juillet dernier, 260 enfants n’ont jamais gagné depuis qu’ils ont commencé à jouer.

Lors de la même enquête, a-t-il poursuivi, 20 parents interrogés se sont plaints du mauvais comportement affiché par leurs enfants, notamment le vol d’argent.

ACP/ZNG/RNL/Fmb/NKV/MNI/TKM/SGB/NMM