Plaidoyer pour l’implication de l’homme dans une meilleure promotion de la santé familiale

0
134

Kinshasa, 22 Octobre 2021 (ACP).- Les experts en matière de la masculinité positive ont plaidé en faveur de l’implication de l’homme dans une meilleure promotion de la santé familiale, apprend-t-on, d’une étude menée dernièrement  sur la masculinité en République Démocratique du Congo (RDC), dont une copie est parvenue vendredi  à l’ACP.

Les auteurs de cette étude initiée par l’Onu-femmes et l’ambassade de Suède, invitent l’homme à s’investir dans l’accompagnement et l’assistance des membres de la famille souffrant, recommandant ainsi aux législateurs d’inclure dans le Code du travail et les Conventions collectives des dispositions permettant à l’homme de répondre à ses responsabilités familiales en matière de la santé, notamment le congé de paternité ou pour les soins des enfants et de l’épouse.

A travers cette étude, ces experts ont également sensibilisé l’homme de dialoguer avec la femme sur le nombre d’enfants à mettre au monde car c’est nécessaire pour préserver la santé de celle-ci.

Les hommes, renseigne la source, sont encouragés à accompagner leurs épouses à la consultation prénatale et à l’accouchement dans le but de les amener à changer leurs attitudes vis-à-vis de la situation de la femme enceinte et de la peine qu’elle endure lors de l’accouchement.

Par ailleurs, ils ont appelé les églises, les universités, les milieux professionnels ou associatifs à s’impliquer pour mener des campagnes de sensibilisation à la paternité responsable.

Il sied de rappeler que cette étude réalisée par d’éminents professeurs et chercheurs de diverses disciplines, vise à contribuer à la construction d’une société d’égalité des sexes.

ACP/Kayu/RNL/OB/Cfm/Nig/SGB/TKM