La Première Dame s’inscrit en ligne droite pour le leadership féminin en Afrique, à Istanbul

0
125

Kinshasa, 24 oct. 2021 (ACP).- La  Première Dame de la République Denise Nyakeru Tshisekedi a plaidé vendredi, pour un leadership féminin en Afrique, dans son intervention à la clôture vendredi, du Forum économique et commercial sur le dialogue Turquie-Afrique à Istanbul, indique un communiqué  de sa Fondation parvenu samedi à l’ACP.

Selon Denise Nyakeru, note le communiqué, il est utopique, en plein 21ème  siècle, d’envisager le développement des communautés  africaines ainsi que des nations africaines, sans l’implication de la femme.

La Première Dame, engagée dans le combat pour l’amélioration des conditions de la femme, reste convaincue qu’« une femme en bonne santé, instruite et évoluant dans un environnement sans violences, libère tout son potentiel et peut ainsi prétendre à son autonomie. Bref, contribuer au développement de son pays ».

Elle s’est félicitée, parlant de la situation de la femme congolaise, des avancées significatives enregistrées par la RDC dans la lutte pour la promotion des droits des femmes au cours de ces deux dernières années.

«Le gouvernement actuel compte plus de 30 % des femmes, et celles-ci sont de plus en plus présentes au sein des institutions et entreprises publiques dans lesquelles elles assument pleinement leur rôle. Tout ceci grâce à la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi, qui tient à la promotion de la femme congolaise», a déclaré la présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT), avant de faire un plaidoyer en invitant les participants à venir investir en RDC, «pays qui offre diverses potentialités et opportunités  d’affaires».

La femme et l’émergence des nations

Pour l’épouse du Chef de l’Etat, lever toutes les barrières culturelles, promouvoir l’accès à l’éducation, lutter contre les violences basées sur le genre, et surtout faciliter l’accès au financement en faveur de la femme et du leadership féminin sont la clé de voûte de l’émergence des nations.

Auparavant, Denise Nyakeru Tshisekedi a exprimé toute sa sympathie à la Première Dame de Turquie, Emine Erdogan, avec qui elle partage des valeurs d’humilité et de promotion des droits des femmes, avant de remercier le Conseil d’affaires Turquie-Afrique pour l’invitation.

La Première Dame de la République turque a apprécié à sa juste valeur l’engagement de la FDNT dans l’amélioration des conditions des femmes, en généra,l et celle de la RDC, en particulier.

Ce forum organisé, du 21 au 22 octobre 2021, à Istanbul (Turquie), a mis autour d’une même table plusieurs délégations des pays africains et les milieux  d’affaires turcs. ACP/