La coopération entre le Japon et la RDC essentiellement basée sur la relance de l’économie

0
152

Kinshasa, 25 octobre 2021 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro Muvunyi a indiqué que la coopération entre la République démocratique du Congo (RDC) le Japon est essentiellement basée sur la relance de l’économie nationale et le développement intégral du pays.

Le ministre d’Etat a fait cette déclaration lundi, à l’occasion de lancement officiel à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB) à Kinshasa du projet de renforcement des capacités des intervenants dans la réalisation des travaux inscrits au Plan directeur des transports dans cette ville.

Ces intervenants se recrutent au sein des ministères sectoriels à savoir, Infrastructures et travaux publics (ITP), des Transports, désenclavement et Voies de Communication, Urbanisme et habitat, Environnement et développement durable et Affaires foncières ainsi que la ville de Kinshasa et certains services impliqués dans le développement des transports en République démocratique du Congo.

Il a rappelé le cadre de la mise en œuvre du projet depuis sa genèse en mars 2017 sur la requête du gouvernement Congolais au Japon à travers la Coopération internationale japonaise.

Le projet de renforcement des capacités qui vient d’être lancé, a-t-il dit, marque le démarrage effectif de la matérialisation de la mise en œuvre du Plan directeur des transports dans la ville de Kinshasa.

Le ministre d’Etat Gisaro a soutenu que les discussions qui ont conduit à la mise en œuvre du Plan directeur des transports dans la ville de Kinshasa a nécessité le renforcement des capacités des intervenants dans le projet, l’élaboration du calendrier de mise en œuvre du projet, le contenu du projet et les responsabilités  de la partie congolaise, la présentation de la méthodologie de  la mise en œuvre  et la détermination de la coordination au niveau de la ville de Kinshasa.

Mettre en place une politique des Transports urbains dans la ville de Kinshasa

Représentant Résident de l’Agence japonaise  internationale de coopération  (JICA)  en RDC Kazunao Shibata a, par ailleurs, indiqué que le projet de renforcement des capacités vise principalement à mettre en place la politique des Transports urbains dans la ville de Kinshasa sur base dudit Plan directeur.

La réalisation du projet sera accompagnée par des projets pilotes dans le secteur des Transports, et se déroulera sur une période de quatre (4) ans appuyée dans la mise en œuvre par trois bureaux de consultants japonais à savoir Oriental Consultants Global Co Ltd, Ingerosec Corporation et Asia Air Survery.

Le représentant résident a fait savoir que les deux parties ont réitéré leur volonté d’œuvrer en sorte que les résultats escomptés dans le cadre de ce projet soient atteints, notamment :la mise en place d’une structure de coordination et de suivi par le comité de coordination pour la mise en œuvre du PDTK, le renforcement de la capacité de gestion de développement urbain  axé sur les Transports en commun (DTC) et l’amélioration du niveau des services et d’exploitation des transports publics.

Dans le cadre de ce projet la Cellule Infrastructures du ministère des Infrastructures et travaux publics assumera le rôle de maître d’ouvrage délégué et Chef de projet. Elle assurera la coordination de l’ensemble des activités du projet qui sera réalisé dans le cadre de la coopération technique entre la JICA et la République démocratique du Congo.

Pour rappel, l’étude du PDTK a été menée entre mars 2017 et décembre 2018 dans le prolongement Schéma d’orientation stratégique de l’agglomération de Kinshasa (SOSAK). A cet effet le rapport final des consultants a présenté les projets prioritaires avec des études de préfaisabilité. Le PDTK a une mission à long terme pour l’horizon 2040. Le projet de PDTK s’est étalé sur une période de 21 mois.

ACP/Kayu/RN/OB/FMB/NKV/JFM/SGB/NMM/MMC