Une partie des produits agricoles de la RDC présente des risques des pertes de détérioration, selon un agronome

0
95

Kinshasa, 25 octobre 2021 (ACP).- Une partie des produits agricoles cultivés en République démocratique du Congo (RDC) en particulier voire en l’Afrique en général est exposée aux risques de détérioration, a indiqué lundi, Aaron Katumbwe Buna, ingénieur technicien en agronomie au cours d’un entretien avec l’ACP.

M. Katumbwe a expliqué ces risques par la faible desserte en énergie électrique à travers les différentes entités territoriales de la République démocratique du Congo. Il a soutenu que les agriculteurs sont butés aux problèmes de la conservation de leurs produits justifiant ainsi la vente de leurs produits après la récolte ce, à des prix dérisoires pour un petit revenu. Cette situation, a dit l’ingénieur, est à la base de la rareté de certains produits agricoles quelques mois seulement après la récolte. « LeS prix des produits alimentaires doublent ou triplent en raison de faible capacité de stockage », a-t-il renchéri.

M. Katumbwe a fait savoir que l’aspect de la transformation de ces produits en jus pour éviter la perte de leurs produits pendant la période post-récolte constitue également une des causes de la rareté sur les marchés.

ACP/Kayu/RN/OB/FMB/NKV/JFM/SGB/NMM/MMC