L’importance d’une commission mixte électorale dans une association expliquée à l’YMCA

0
87

Kinshasa, 26 octobre 2O21 (ACP).- Le ministre de la Jeunesse, Yves Bunkulu, a expliqué mardi, dans la commune de Kalamu, au cours d’une réunion  technique avec les délégués de la présidence de la République, de la Primature, des ministères de la Justice et de la Jeunesse ainsi qu’à ceux de l’ Association chrétienne des jeunes gens  – Association chrétienne féminine(YMCA-YWCA) l’importance d’une commission mixte appelée à départager les leaders candidats aux postes du bureau du comité exécutif national de cette  organisation internationale.

Selon le ministre Bunkulu, l’idée de la mise sur pied de cette structure émane de la volonté du chef du gouvernement, Jean Michel Sama Lukonde, ajoutant  l’horreur du Premier ministre de voir assez des tendances divisées au sein d’une association chrétienne obligée d’évoluer dans l’unisson.

Il a toutefois fait remarquer que les élections supervisées par une commission mixte sous la haute surveillance des pouvoirs publics  mettront fin à l’anarchie des opportunistes qui dérapent de la noble mission d’encadrement  de la jeunesse  surtout celle vulnérable voire de l’humanisation de la société  dans le cadre de son partenariat privilégié avec l’Etat.

Le secrétaire général national et représentant légal adjoint, Batty Mundhu Fetty a, pour sa part, salué la volonté du Premier ministre de mettre sur pied cette commission et celle du ministre de tutelle de limiter à deux semaines les travaux de ses membres qui devront écouter toutes les tendances avant de proposer les mécanismes et les conditions d’éligibilité imposables à tout le monde. ACP/Zng/RNL/Thd/MNI/NNG/KMT