« The Rumba Kings » remporte le prix du meilleur film documentaire au 18ème Festival panafricain de Cannes

0
293

Kinshasa, 26 octobre 2021 (ACP).- Le film « The Rumba Kings » relatant l’histoire de la rumba congolaise,  du réalisateur péruvien Alan Brain, a été primé, lundi, comme meilleur long métrage documentaire à la 18ème édition du Festival international du film panafricain de Cannes (FIFP), tenu du 19 au 24 octobre 2021, à l’Espace Miramar et à l’hôtel Martinez sur la Croisette, à Cannes en France, indique un communiqué de cette structure.

Selon la source, cette cérémonie a permis à nouveau de porter un regard vif, innovant et en alerte sur la création cinématographique contemporaine des réalisateurs et leurs projets qui étaient en compétition.

C’est dans cet esprit que son fondateur, Basile Ngangue Ebelle Eitel, a voulu faire découvrir aux professionnels et au grand public la réalité de la création panafricaine, dans la vision de développement de l’industrie cinématographique panafricaine et faciliter la diffusion des films.

« The Rumba Kings » est un film documentaire d’1h 43 minutes, centré sur les origines de la rumba congolaise, avec une exploration plus ou moins approfondie de  l’âge d’or de cette musique devenue populaire à travers le monde.

Ce film qui replonge le public dans les années cruciales d’avant l’Indépendance de la RDC a l’avantage de donner aussi la parole à d’autres grands noms de la musique africaine, à l’instar de Papa Wemba  et Manu Dibango, ainsi que les points de vue des journalistes et d’historiens.

Ce film documentaire retrace également le passé colonial douloureux de la RDC, qui s’est forgée une identité nationale à travers la musique et relate, par la même occasion, l’histoire de la chanson « Indépendance Cha Cha » qui a donné à l’Afrique son propre hymne de l’indépendance. ACP/Zng/RNL/Thd/MNI/NNG/KMT