Des experts angolais à Kinshasa pour la 10ème session de la Grande Commission mixte RDC-Angola

0
194

Kinshasa, 27 octobre 2021 (ACP).- Une importante délégation d’experts angolais conduite par le ministre de l’Agriculture et pêches de l’Angola, Antonio Francisco de Assis, est arrivée mardi à Kinshasa, en provenance de Luanda pour prendre part à la 10ème session de la Commission mixte RDC-Angola, prévue dans la capitale congolaise, du 27 au 30 octobre. La RDC entend signer des accords avec son voisin l’Angola dans les grands axes, à savoir, la diplomatie, la santé, l’éducation, le commerce, etc. Plusieurs membres du gouvernement angolais sont attendus à ces assises. Il s’agit notamment, annonce-t-on, des ministres des Relations extérieures, de l’Intérieur, de la Défense nationale et vétérans de la Nation, de l’Industrie et commerce, des Ressources minérales, du Pétrole et du gaz, de la Santé, des Finances, de l’Administration du territoire, des Travaux publics et aménagement du territoire, de l’Energie et eau, des Transports, de télécommunications, technologie d’information et communication sociale ainsi que celui de l’Action sociale, famille et promotion de la femme.

La Grande Commission mixte de décembre 2009

La 9ème session de la Grande Commission mixte RDC-Angola, tenue du 15 au 17 décembre 2009 à Luanda, avait débouché à un consensus, même sur des questions chaudes, notamment sécuritaires, économico-sociales, frontalières et migratoires, entre les deux pays. Cependant la question du plateau continental et des limites maritimes, donc de l’exploitation commune du pétrole, quant à elle, a été renvoyée aux prochaines commissions bilatérales, rappelle-t-on. La délégation congolaise, conduite par le ministre de la Coopération internationale et régionale de l’époque, avait jugé positifs les résultats de la 9ème grande commission. Outre le ministre de la Coopération internationale et régionale, la délégation congolaise était composée des ministres de la Défense nationale, de l’Intérieur, de la Justice, des Transports, des PTT, de l’Energie ainsi que des vice-ministres des Hydrocarbures et des Infrastructures et Travaux publics. Trois gouverneurs de provinces frontalières avec l’Angola, à savoir le Kongo-Central, l’ex-Bandundu et le Kasaï occidental ainsi que celui de l’ex-Katanga avaient également fait partie de cette délégation.

ACP/