La 10ème session de la grande commission mixte RDC- Angola vise  le resserrement des liens de coopération entre les deux pays, selon  Didier Mazenga

0
249

Kinshasa, 27 octobre. 2021 (ACP). – La 10ème session de la grande commission mixte République démocratique du Congo (RDC) – République d’Angola, s’inscrit  dans l’optique  du resserrement des rapports de coopération entre les deux pays , a déclaré mercredi,  le ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, Didier Mazenga Mukanzu, dans son discours d’ouverture  de ces assises  au  Fleuve Congo Hôtel, à Kinshasa/ Gombe.

Pour le ministre de l’Intégration régionale,  le gouvernement congolais accorde une place de choix aux présentes assises qui constituent, pour les experts angolais et congolais, un excellent cadre non seulement pour évaluer le niveau de la coopération entre les deux pays en prenant appui sur les jalons posés lors de sessions des commissions mixtes passées, mais aussi pour examiner de nouveaux projets de coopération d’intérêt commun dans divers domaines notamment, diplomatique.

Didier Mazenga a rendu hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son implication dans  la reconstruction et le développement de la RDC, ainsi qu’au Président de l’Angola João Lourenço, qui, lors de la visite officielle du Président congolais en novembre dernier à Luanda, avaient émis le souhait de resserrer les rapports de coopération entre les deux pays.

Il a également, remercié le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, pour qui ,le réchauffement des relations diplomatiques avec les autres Etats frères, est un pilier important des actions prioritaires du programme du gouvernement.

« Les Chefs d’Etats de nos deux pays respectifs attendent de nous un travail bien fait ; car l’urgence des solutions à apporter aux problèmes de nos deux peuples s’impose à nous », a insisté Didier Mazenga.

Ces travaux de trois jours (du 27 au 29) ont été repartis  dans quatre sous commissions à savoir  Politique-diplomatique, Economie-finances, Défense et sécurité ainsi que Socioculturel, rappelle-t-on. ACP/