Cinq pianistes outillés sur la composition d’une mélodie à l’INA

0
345

Kinshasa, 28 octobre 2021 (ACP).- Le directeur artistique de la première édition du Festival piano, David Shongo a ouvert mardi, dans le cadre dudit festival, un atelier de renforcement des capacités sur les techniques de production d’une mélodie, auquel cinq pianistes outillés sur la composition d’une mélodie, à l’Institut national des arts (INA).

Il a fait savoir que cet atelier a pour but d’expliquer aux participants les techniques matérielles et immatérielles à développer, afin d’arriver à composer une mélodie qui pose un geste et qui répond aux préoccupations de la société.

Il a souligné qu’un compositeur doit être au centre de sa société, s’inspirer de tout ce qui se passe dans son environnement : les images, la tradition, les faits et utiliser sa connaissance pour produire le son qui est une mélodie.

PourM. David Shongo le mobile de ce festival est de voir le piano au-delà de son origine, de sa tradition européenne et de l’adapter à d’autres formes de transpositions utilisées en RDC.

De son côté, M. Jay Ndombele, l’un des participants, a témoigné sa reconnaissance à l’endroit des organisateurs pour cet atelier qui va lui permettre de créer des mélodies pour tressaillir son public.

Pour la mise en place d’une industrie de fabrication des pianos en RDC

De son côté, le pianiste japonais vivant en France, Hiroshi Murayama, en séjour à Kinshasa pour le compte du Festival des pianos, a plaidé auprès des autorités œuvrant dans le domaine culturel pour la création d’une industrie de fabrication des pianos au pays, dans le but de promouvoir et de consolider le secteur musical congolais.

Il y a lieu de signaler que le pianiste Hiroshi qui a livré, mardi, à l’Espace Les partenaires, dans la commune de Lingwala, un spectacle d’une heure devant le public présent. Outre l’improvisation pianistique, il a exploité les morceaux du pianiste américain, Thelonious Monk, qu’il considère comme un modèle dans la profession.

Par ailleurs, il s’est dit heureux de l’initiative du Festival des Pianos de Kinshasa qui dans son organisation fait appel aux différents pianistes d’ailleurs pour un meilleur échange d’expériences culturelles en général et sur le piano en particulier.

Ouvert le mardi 26 octobre dernier, cet atelier s’achève le jeudi 28 du mois en cours, rappelle-t-on.

ACP/ZNG/RNL/NKV/MNI/SGB/TKM/NMM