Organisation prochaine à Kinshasa de l’atelier national de validation du document de politique foncière nationale

0
323

Kinshasa, 29 octobre 2021 (ACP).-  Un  atelier national de validation du document de politique foncière nationale se tiendra du 15 au 17 novembre  prochain à Kinshasa, a  annoncé vendredi à l’ACP  le directeur du programme Afrique de Rights and Resources Initiatives (RRI), Patrick Kipalu, au cours d’une réunion tenue à cet effet au Bureau de la Commission nationale de la réforme foncière (CONAREF)  dans la commune  de la Gombe.

Patrick Kipalu a indiqué que les parties impliquées à ces assises notamment la Coalition des Femmes Leaders pour l’Environnement et le Développement durable (CFLEDD) et la  CONAREF ont eu une séance de travail avec le coordonnateur de ladite structure  au cours de laquelle elles ont  passé en revue les progrès réalisés jusqu’à ce jour dans l’élaboration du document de politique nationale de la réforme foncière en RDC.

Ils ont également discuté des questions techniques mais aussi des nécessités logistiques pour l’organisation de cet atelier.

«Nous avons eu, après cette discussion, une seconde réunion avec les partenaires sur les notes conceptuelles  et de propositions  qui ont été soumises à son organisme, afin de pouvoir appuyer le gouvernement congolais dans la mise en œuvre de la réforme foncière qui est en cours», a-t-il ajouté.

Selon le directeur du RRI basé aux Etats-Unis  d’Amérique, «beaucoup d’outils sur la réforme foncière sont déjà produits et d’autres seront  fournis par la CONAREF et différents partenaires afin de pouvoir matérialiser les prévisions qui sont dans le document de politique ainsi que dans la loi qui sera votée probablement l’année prochaine».

Il a, par ailleurs, insisté sur les appuis financiers et techniques pour la mise en œuvre des différents outils, notamment, le système d’information foncier et les registres fonciers communautaires.

Il a indiqué que les partenaires ont également fait le plaidoyer pour le compte de la société civile afin que la coopération suédoise soit capable de pouvoir appuyer les actions de la société civile dans la mise en œuvre de la foresterie communautaire et dans leurs interventions dans la réforme foncière.

Le gouvernement de la RDC, rappelle- t- on,   avait initié, depuis 2012, un processus de réforme foncière visant à doter le pays d’une politique foncière nationale et d’une loi foncière mise à jour et mieux articulée avec les options fondamentales de cette politique.

Ce  processus est piloté par   la  CONAREF, créée par décret du Premier ministre n° 13/016 du 31 mai 2013.  Il bénéficie d’un financement de «Initiative pour les forêts de l’Afrique centrale » (CAFI) à travers le Fonds national pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre à la déforestation et à la dégradation des forêts (FONAREDD), et d’une assistance technique de l’ONU-Habitat qui a mis à sa disposition une équipe d’experts pour l’appuyer dans la conduite de la réforme.

La CONAREF est ouverte à toutes les parties prenantes du secteur foncier qui y sont représentées à travers ses différents organes. ACP/Tek/May