Accueil E-mail Téléphone ACP TV

Une marche populaire pour la relance des activités du port de Boma

Boma, 30 octobre 2021 (ACP).- La population de Boma était dans la rue jeudi pour réclamer la relance des activités portuaires paralysées suite à certaines décisions des gouvernements antérieurs.

Initiée par l’Association des déclarants en douane, en partenariat avec certains mouvements sociaux de la ville, cette marche a servi de cri d’alarme aux décideurs pour cette qui vit essentiellement des activités portuaires et qui attend voir levées ces décisions asphyxiantes.

Dans un mémo lu par M. Bruno Busa de l’Association des déclarants en douane, il est observé que les activités du port ont commencé à sécher en 2014, avec la décision de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo qui avait conditionné le débarquement des véhicules au port de Boma par un contrôle technique, alors que les ports voisins n’utilisaient pas ce contrôle technique, ainsi que la décision qui a laissé les ports privés évoluer en concurrence aux ports de l’État.

Pour remédier à cette situation, l’association des déclarants en douane propose d’obliger le débarquement des véhicules au port de Boma avec un potentiel avantage le paiement de la taxe au niveau du pont OEBK à Matadi.

La marche a été encadrée par les éléments de la Police nationale congolaise à partir du pont ville, qui a constitué son point de jonction jusqu’à la mairie en passant par le port et le bureau de l’Office congolais de contrôle.

A l’issue cette marche, un mémorandum a été remis au maire de Boma, Marie Josée Niongo Nsuami qui a promis de le transmettre au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, par l’intermédiaire du gouverneur ai du Kongo Central, Justin Luemba Makoso, avant d’exhorter la population au calme et à la discipline. ACP/Zng/Cfm/NNG/SGB/LYS

Partagez via