UNILU : Double cérémonie de la collation des grades académiques et de la clôture officielle de l’année académique 2020-2021

0
176

Lubumbashi, 30 octobre (ACP).- Le vice-gouverneur du Haut Katanga, Jean-Claude Kamfwa Kimimba a procédé, samedi dans l’amphithéâtre d’Excellence Professeur Ordinaire Kalaba, à la double cérémonie de la collation de grade et clôture de l’année académique 2020-2021.

Il a, à cette occasion, invité les lauréats à prendre pour modèle le chef de l’Exécutif Provincial, qui avait promis de couvrir l’amphithéâtre qui abrite cette double cérémonie.

Il a rendu un hommage appuyé au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi qui s’investit dans l’éducation.

Pour sa part, le directeur de cabinet adjoint du ministre de l’ESU, représentant le ministre de tutelle, Mohindo Nzangi, a fait savoir que cette cérémonie est une preuve du respect des instructions académiques et de conformité du calendrier académique à travers toute la République.

Le recteur de l’Université de Lubumbashi, le professeur ordinaire Gilbert Kishiba Fitula a, dans son discours académique, exprimé sa reconnaissance au Président de la République pour avoir initié et impulsé la tenue des états-généraux de l’enseignement supérieur et universitaire que l’Université de Lubumbashi a eu le privilège d’abriter, avant de reconnaître que l’année académique a connu des embûches dues à la pandémie à Covid-19.

Il a indiqué que les années se succèdent mais ne se ressemblent pas, l’année académique 2020-2021 restera gravée à jamais en lettres d’or dans les annales des universités congolaises.

Elle a été marquée par quelques faits saillants outre la tenue des états généraux de l’ESU, la participation de l’UNILU à la 18ème Assemblée de l’AUF où le recteur a été nommé membre du conseil administratif pour le compte de l’Afrique centrale et le grand lacs et la certification du laboratoire des analyses environnementales de la faculté polytechnique.

Pour lui, les universités de la RDC doivent s’ouvrir aux autres, et à travers les atouts de l’AUF obtenir pour le compte des étudiants et de la communauté universitaire la mobilité scientifique ainsi que la qualité dans la formation et la recherche.

Il a invité les finalistes d’affronter les défis et la vie en mettant en pratique les matières reçues durant leur parcours académique et à mettre en pratique le précieux reçu tel que la fraternité, l’amitié et la science.

Il a également exhorté à cultiver les valeurs acquises qui leur permettra de vivre et d’adopter les réalités de la vie car ils ont les marqueurs de la société congolaise.

L’année académique prochaine 2021-2022 sera ouverte officiellement à Kisangani, rappelle-t-on

1905 réussites enregistrées en 1ère session à l’UNILU

1905 finalistes soit 39% ont satisfait à la première session sur 21117 étudiants dont 4.848 finalistes se sont inscrits à l’Université de Lubumbashi au cours de l’année académique 2020-2021.

Ces statistiques ont été données par le Secrétaire Académique de l’UNILU, Jean Marie Lunda dans son rapport académique, lu à l’occasion de cette double cérémonie de collation des grades académiques et de la clôture solennelle de l’année académique 2020-2021.

En effet, l’université de Lubumbashi a produit cette année sur le plan international et national 24 ouvrages, 88 articles, 30 thèses et 53 mémoires de DEA, aussi la tenue des journées scientifiques, organisation des séminaires et des colloques.

Elle compte 1853 personnels dont 437 personnels académiques, 1416 scientifiques, 66 visiteurs et 5 bibliothécaires.   

ISES : Plus de 500 diplômés lancés sur le marché d’emploi

Plus de 500 diplômés ont été lancés sur le marché d’emploi par l’Institut supérieur d’études sociales de Lubumbashi (ISES), sous l’égide du Directeur général, le professeur ordinaire Didier Mpia imanda Imabo.

Cette annonce a été faite au cours de la double cérémonie de clôture de l’année académique 2020-2021 tenue samedi à l’enceinte de cette alma mater.

Dans son mot, le Directeur général de l’institut supérieur d’études sociales de Lubumbashi (ISES), le professeur Didier Mpia Imanda Imabo a rendu un vibrant hommage au président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’état, qui ne cesse de consentir tous les efforts possibles en vue d’instaurer la paix, qui règne sur la quasi-totalité du territoire, sans laquelle, cette cérémonie se serait organisée.

Il a salué le gouvernement des warrios, dont la gestion est confiée au Premier ministre Sama Lukonde Kenge, qui fait de l’enseignement supérieur et universitaire l’un des secteurs pivots du programme du gouvernement dont la ligne de conduite des ministères sectoriels est la gestion axée sur les résultats.

Il a par ailleurs loué le ministre sectoriel, en la personne de Mohindo Nzangi Butondo qui, malgré les contraintes liées à la pandémie COVID-19, a réussi à faire respecter les calendriers académiques et des textes légaux et réglementaires régissant l’ESU.

Le professeur ordinaire Didier Mpia Imanda Imabo a loué l’implémentation du système Licence Master et Docteur, (LMD) qui a été les fruits des résolutions des états généraux de l’ESU tenue récemment à L’UNILU.

Le LMD est un système d’enseignement qui a pour finalité, l’administration du cursus de l’enseignement supérieur et universitaire en favorisant la mobilité du personnel enseignant et des étudiants à l’échelle mondiale, hiérarchisé en trois cycles dont trois ans pour la licence, deux ans pour la maîtrise et trois à cinq ans pour le doctorat, a -t-il indiqué.

Le professeur ordinaire Didier Mpia Imanda Imabo a mis en évidence les opportunités du système LMD à savoir la professionnalisation ou l’employabilité des étudiants à l’issue de leur formation académique de courte durée.

Ce système met un accent particulier sur l’innovation, l’invention et créativité en vue de répondre au défi de la mondialisation dont fait face notre très cher beau pays, la RDC.

Pour y arriver le DG de cette alma mater a lancé une série des conférences qui seront organisées bientôt en vue d’outiller les personnels scientifiques et académiques sur la conception de curcula propre à l’ISES Lubumbashi, comment enseigner et évoluer dans le système LMD.

Plusieurs autorités politico-administratives ont rehaussé de leur présence cette cérémonie.

Les personnels scientifiques et académiques invités à s’aligner aux exigences du système LMD

Le Directeur général de l’institut supérieur d’études sociales de Lubumbashi, Jean Didier Mpia imanda imabo a invité le corps scientifique et académique de son alma mater à s’aligner aux exigences de la réforme du système LMD

Il a rappelé aux lauréats leurs responsables de relever le défi en rendant des services loyaux à la nation congolaise en vue d’apporter une valeur ajoutée aux diplômes qui leurs ont été décernés.

ACP/Zng/Cfm/Nng/Lys/Sgb