L’université, lumière et espoir de la nation, selon le  Pr Emmanuel Kahusu  

0
116

Kinshasa, 1er Novembre 2021(ACP).-Le recteur de  l’Université progrès Kinshasa-EST et de l’Institut supérieur des sciences infirmières et communautaire (PUK-E et ISSIC)implantés dans la commune de la N’sele, le Pr Emmanuel Kahusu Mwan-za-K’a, a déclaré, samedi, que « l’Université est un porteur de lumière et d’espoir pour la nation  ainsi que la communauté », au cours d’une double cérémonie de clôture de l’année et de collation des grades académiques.

« L’université vise à briser les comportements rébarbatifs des concitoyens, pour la revalorisation et la construction d’une nation solidaire.  C’est en effet, cette interpellation qui nous maintient ici et nous permet, en dépit des moments abrasifs, à affronter notre destin trahi et sans faillir » a souligné le Pr Emmanuel Kahusu.

 « PUK-E et ISSIC » sont nés, a-t-il fait savoir, de la volonté  de doter la partie Est de la capitale des institutions académiques qui lui manquent, pour un meilleur encadrement des jeunes finalistes des Humanités y résidant, la quasi-totalité des institutions universitaires s’érigeant, pour la plupart, dans la partie Sud-ouest de la ville.

« Ces Etablissements viennent à la rescousse d’une jeunesse à la délire à qui aucun espoir et aucune possibilité de reconnaissance n’étaient accordés », a-t-il poursuivi.

La communauté de N’sele enrichie

Il a ensuite rappelé que « PUK-E et ISSIC » ont enrichi la communauté de N’sele, en particulier, et la nation congolaise, en général, de 55 diplômés, durant leur quatre années d’existence. Ils collaborent, a-t-il ajouté, avec l’Université de Reims-Champagne-Ardenne, en France, et  développent plusieurs projets en gestation.

Cette cérémonie a été également marquée par la prestation de serment de 7 infirmiers sortis de cet Etablissement qui compte organiser, l’année académique prochaine, des formations spécialisées, annonce-t-on.

De son côté, le secrétaire général académique, le Pr Célestin Ngabala Bubengo, a révélé qu’en dépit de cette année marquée par la Covid-19,  son Université a dû respecter le calendrier académique, et déploré la déperdition académique qui a frappé « PUK-E et ISSIC », du fait des difficultés financières rencontrées par plusieurs étudiants.

Pour sa part, le délégué du ministre de l’Enseignement supérieure et Universitaire, Alain Bakoma, a, tout en clôturant solennellement l’année académique 2020-2021, salué la création dans cette partie de « PUK-E et ISSIC », en faveur de la population congolaise.

Auparavant, le recteur de « PUK-E et ISSIC » a rendu hommage au Président de la République pour son attachement à l’œuvre éducative et salué,  particulièrement, la détermination et l’engagement du ministre de l’ESU à assainir ce secteur, afin d’offrir à la nation congolaise, selon lui, des Institutions savantes. ACP/Kayu/RN/OB/ NKV/OB/SGB/