La Chine exhorte les pays développés à intensifier leurs efforts pour lutter contre les changements climatiques

0
96

Kinshasa, 04 novembre 2021 (ACP).- Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a exhorté mercredi les pays développés à intensifier leurs efforts pour remplir leurs engagements envers les pays en développement sur les changements climatiques, à apporter les contributions appropriées à la réponse aux changements climatiques et à la gouvernance climatique mondiale, ont rapporté jeudi, les médias internationaux.

Notant que les pays développés sont les principales parties responsables des changements climatiques et des émissions historiques de carbone, le porte-parole Wang Wenbin a déclaré qu’il était de leur devoir moral et de leur obligation internationale, en vertu de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et de l’Accord de Paris, de fournir des financements aux pays en développement pour les aider à répondre aux changements climatiques.

« Le financement est la clé pour résoudre le problème des changements climatiques, et le respect ou non des engagements financiers par les pays développés représente une préoccupation majeure pour les pays en développement », a déclaré M. Wang.

Cependant, M. Wang a indiqué qu’au cours de la dernière décennie et plus encore, les pays développés n’ont pas vraiment rempli leur engagement, et que le financement effectif fourni par ces pays développés était, en réalité, bien inférieur à leurs statistiques officielles.

Notant que la Chine attache une grande importance à la réponse aux changements climatiques, M. Wang a affirmé que la Chine, en tant que plus grand pays en développement dans le monde, s’est tenue à une voie de développement vert et à faible émission de carbone et a appliqué une gouvernance coordonnée sur la pollution et la réduction du carbone, apportant ainsi des contributions concrètes à la promotion de la gouvernance climatique mondiale et de la réponse aux changements climatiques.

Il a également noté que la Chine avait accumulé des crédits de 1,1 milliard de yuans ces dernières années pour la coopération Sud-Sud sur la réponse aux changements climatiques, et a offert une formation dans le domaine des changements climatiques à près de 1.500 responsables et membres du personnel technique venant de 120 pays en développement.

Face au défi commun posé par les changements climatiques, M. Wang a déclaré que la communauté internationale devrait être unie dans la recherche d’une coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature, exhortant les pays développés à faire preuve d’une réelle sincérité, à remplir leurs engagements en intensifiant les efforts et en améliorant la qualité, afin d’apporter leurs contributions dues à la réponse aux changements climatiques et à la gouvernance climatique mondiale. ACP/Zng/NKV/MNI/TKM/SGB