Alger et Rome partagent plusieurs points de vue et conviennent de renforcer leur partenariat

0
119

Kinshasa, 07 novembre 2021 (ACP).- L’Algérie et l’Italie partagent plusieurs points de vue concernant des questions régionales et internationales d’intérêt commun, ont déclaré samedi le président algérien Abdelmadjid Tebboune et son homologue italien Sergio

Mattarella, actuellement en visite à Alger, ont indiqué dimanche des agences internationales de presse. Les deux chefs d’Etat ont coprésidé une cérémonie de signature de trois accords de partenariat dans les domaines de la justice, de l’éducation et de la culture. A l’issue de cette cérémonie, le président Tebboune a fait des déclarations à la presse attestant d’une «convergence de points de vue» entre l’Algérie et l’Italie sur toutes les questions d’intérêt commun, notamment concernant la question libyenne, affichant le souhait de voir l’Italie aider son pays à développer sa plateforme locale de petites et moyennes entreprises, étant donné que l’Italie est un pays leader dans ce domaine.

De son côté, le président italien a indiqué que sa visite en Algérie était prévue l’année dernière mais qu’elle avait été reportée en raison de la pandémie de COVID-19. Il a noté que «Nos deux pays sont liés par des relations stratégiques et de longue date que nous espérons développer et étendre à d’autres domaines de coopération, et la prochaine réunion du Haut comité algéro-italien sera l’occasion de renforcer le partenariat bilatéral».

Le président Mattarella a en outre indiqué que l’Italie encourage l’Europe à investir davantage dans la région sud de la Méditerranée, étant donné qu’elle est une porte de partenariat avec le continent africain, et l’Algérie en est un élément clé dans ce contexte.

Le président italien Sergio Mattarella a entamé samedi une visite de deux jours en Algérie pour renforcer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine économique. A son arrivée à l’aéroport international d’Alger, le président Mattarella a été accueilli par son homologue algérien Tebboune et plusieurs hauts responsables.

La visite a été l’occasion pour les deux parties de discuter de plusieurs questions politiques et économiques d’intérêt commun, dans le cadre des relations stratégiques qui unissent les deux nations depuis la signature en décembre dernier d’un protocole d’accord pour le dialogue stratégique sur les questions politiques et de sécurité.

L’Algérie cherche à renforcer la coopération avec les entreprises italiennes par le transfert de technologie et la formation de la main d’œuvre avant de créer des consortiums capables de conquérir les marchés africains dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). Sur le plan énergétique, l’Algérie fournit à l’Italie 40% de sa consommation en gaz naturel via un gazoduc long de 1.200 km reliant les deux pays.

Les échanges commerciaux bilatéraux au cours du premier semestre 2021 ont atteint 5,9 milliards de dollars américains, dont 4,2 milliards USD d’exportations algériennes vers l’Italie, selon les chiffres officiels. Pas moins de 384 entreprises italiennes investissent en Algérie dans différents domaines, notamment la construction, l’industrie, les stations minières et les études d’ingénierie. ACP/C.L/NKV/Awa