Nord-Kivu : clôture à Goma de la formation de mise à niveau des cadres et agents de la Brigade d’appui aux services financiers (BRASEFIN)

0
660

Goma, 07 novembre 2021(ACP).- L’expert près le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, Me Achille Kalwene, a clôturé, samedi à Goma, les travaux de la formation pour la mise à niveau des cadres et agents de la brigade d’appui aux services financiers (BRASEFIN).

Dans son mot de circonstance, ce délégué du gouverneur a, d’entrée de jeu, rappelé la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui tient à faire sortir le pays du seuil de la pauvreté pour l’aligner sur la liste de pays avancés. Le pays ne pouvant pas se construire uniquement sur base des aides étrangères, Me Achille Kalwene a salué la tenue à Goma de cette formation de mise à niveau des cadres dont la mission est de contribuer à la maximisation des recettes du Trésor public, poumon de l’Exécutif national.

Pour sa part, Léon Masule Medi, Officier principal et directeur zone Est de la RDC, a circonscrit le contexte dans lequel la brigade d’appui aux services financiers, (BRASEFIN), a été créé à l’époque de l’ex Premier ministre Augustin Matata Ponyo dont le souci était majeur de maximiser les recettes du Trésor public.

Pour éviter l’immixtion et le chevauchement des services, a renchéri l’Officier principal, la BRASEFIN, interface de l’Etat, a pour mission de court-circuiter les fraudeurs sur le terrain économique, avec l’objectif de maximiser de recettes publiques tant nationales que provinciales et celles dues aux ETD. Les agents seront appelés à contre vérifier les données des actes des opérateurs économiques sur le terrain, alors que l’Inspection générale des finances s’occupe elle du contrôle de la gestion de deniers publics, a ajouté monsieur Léon.

Masule Medi a ainsi prévenu que les cadres et agents de la BRASEFIN qui ont en esprit de venir s’y enrichir, seront déchantés. Le travail qui les attend, de mature, de distinction, est celui de la sensibilisation sérieuse, la contre vérification, et de constater les irrégularités de payement et non de créer un blocage d’activités économiques des opérateurs.

« La brigade est un service de commandement civil et par conséquent, vous devez afficher un comportement responsable sur le terrain. Etre discipliné et éviter la corruption, car les agents qui seront attrapés dans l’un de ces deux antivaleurs, seront sévèrement sanctionnés », a martelé le Directeur Est de la BRASEFIN. C’était avant d’épingler les exploits d’une année d’opérationnalité de cette brigade au Sud-Kivu, de renflouement de caisses de l’état, ce qui l’a prévalu un brevet de mérite, lui décerné fruit du travail fourni.

De son côté, le Directeur provincial et Officier principal au Nord-Kivu, Raymond Baroki, a salué l’assiduité dont ont fait montre les participants avant de leur recommander un travail dans le dévouement au profit de l’image de BRASEFIN.

Ces agents formés en différentes techniques de la déclaration douanière, ont reçu des attestations de participation, coiffant ces trois jours de mise en niveau. ACP/C.L/NKV/Awa