Le coordinateur des secours d’urgence de l’ONU appelle à un meilleur accès humanitaire en Ethiopie

0
176

Kinshasa, 09 novembre 2021 (ACP).- Au terme d’une visite de quatre jours en Ethiopie, le coordinateur en chef des secours d’urgence des Nations Unies a de nouveau appelé à permettre aux opérations d’aide humanitaire d’accéder à toutes les zones sous contrôle du gouvernement éthiopien, ont déclaré des humanitaires de l’ONU cité mardi par des médias étrangers.

Selon ces sources, le coordinateur en chef des secours d’urgence et secrétaire général adjoint de l’ONU aux Affaires humanitaires, Martin Griffiths, a rencontré lundi le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères éthiopien Demeke Mekonnen, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Au cours de la rencontre, M. Griffiths a notamment discuté des moyens d’améliorer la distribution de l’aide humanitaire à toutes les populations dans le besoin en Ethiopie. Vendredi dernier, M.

Griffiths a également eu des discussions constructives avec M. Mekonnen et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed au sujet de la situation humanitaire dans le pays. Il a notamment souligné les défis auxquels les organisations humanitaires étaient confrontées pour fournir de l’aide au peuple éthiopien, a indiqué l’OCHA.

Dimanche, M. Griffiths s’est rendu à Mekelle, capitale de la région assiégée du Tigré, dans le nord de l’Ethiopie.

Il a rencontré à cette occasion des femmes touchées par le conflit et divers partenaires humanitaires de l’ONU, selon l’OCHA. Il s’est également entretenu avec les autorités locales de facto sur la nécessité d’un meilleur accès humanitaire dans la région, et les a appelées à protéger les civils et à respecter les principes humanitaires dans toutes les zones sous leur contrôle, a déclaré l’OCHA dans un communiqué.

Le bureau a déclaré que les conflits, les déplacements de population à grande échelle, la sécheresse, les inondations, les épidémies et les infestations de criquets pèlerins continuaient à aggraver les besoins humanitaires à travers toute l’Ethiopie.

Les agents humanitaires ont pour but d’aider environ 20 millions de personnes, dont 7 millions sont directement touchées par le conflit dans le nord de l’Ethiopie. L’OCHA a indiqué que le Plan d’aide humanitaire 2021 pour l’Ethiopie présentait encore un déficit de financement de plus de 1,3 milliard de dollars américains.

Les agences humanitaires ont réussi à mobiliser environ 606 millions de dollars pour intervenir dans le nord de l’Ethiopie, et 474 millions supplémentaires pour un projet d’aide dans les zones situées en dehors du Tigré.

L’OCHA a cependant indiqué que les fonds étaient loin d’être suffisants pour couvrir les besoins humanitaires croissants. Le conflit qui a commencé il y a un an au Tigré, la région la plus septentrionale du pays, s’est depuis étendu aux régions voisines d’Afar et d’Amhara. ACP/Zng/RNL/Thd/Fmb/MNI/NNG/KMT/NMM