Exigence d’un certificat prénuptial des futurs mariés pour lutter contre la drépanocytose

0
110

Kinshasa, 11 novembre 2021(ACP).- Le secrétaire exécutif du Réseau national des ONG de droit de l’homme (RENADHOC), Franck Citende, a estimé qu’il y a nécessité de modifier le code de la famille en insérant une disposition qui permettra à l’officier du droit civil d’exiger le certificat prénuptial chez les futurs mariés, pour lutter contre la drépanocytose.

Il l’a suggéré mercredi, à l’Université de Kinshasa, au cours d’un atelier de formation placé sous le thème » la modernisation de l’état civil et la protection de la famille contre la drépanocytose ».

« La RDC est le 3ième pays au monde le plus touché par la drépanocytose ( anémie SS)et pour lutter contre son extension, il faut insérer dans le code de la famille une disposition qui va permettre à l’officier du droit civil d’exiger, au préalable, l’examen d’électrophorèse avant d’unir le futur époux, pour éviter au couple la naissance des enfants anémiques », a expliqué Franck Citende.

Le RENADHOC mène, depuis un certain temps, un plaidoyer  pour la modernisation de l’état civil, en lui reprochant son fonctionnement devenu, à ce jour, archaïque et nécessitant  la réforme du code de la famille.

Cette réforme sera un moyen de  lutter petit à petit contre la drépanocytose et de pousser les gens à savoir s’ils sont compatibles ou non, avant de se marier, a conclut  le Secrétaire exécutif du RENADHOC. ACP/