La RDC et la Belgique pour la valorisation des gisements de fer

0
186

Kinshasa, 11 novembre 2021 (ACP).- La ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi a échangé mardi dernier avec Jérôme Roux, conseiller économique et commercial de l’ambassade de Belgique à Kinshasa, sur le projet minier de valorisation des gisements de fer dans la province Orientale, a appris l’ACP jeudi dudit ministère.

Cet entretien s’inscrit dans la suite de la visite de travail que la ministre des Mines avait effectuée en Belgique ayant abouti à un échange d’instruments de ratification et à la signature d’un traité bilatéral de protection réciproque des investissements.

A en croire le porte-parole de la délégation, la République Démocratique du Congo (RDC) est classée parmi les cinq plus grands pays du monde en termes de réserves de fer qui, selon lui, ne sont pas suffisamment exploitées à cause des difficultés liées à l’énergie et au transport pour l’évacuation desdits produits.

Cette situation, souligne le porte-parole de la délégation justifie l’idée d’un projet minier qui va tenir compte de différentes composantes de transformation du fer en métallurgie à Mwene Ditu et dans le Grand Bandundu.

Il a soutenu que d’autres projets sont en vue, notamment l’exportation de fer vers le port en eau profonde de Banana et le chemin de fer reliant Bunia à Isiro.

Pour l’Expert minier de la sous-région de l’Afrique de l’Est (Cameroun, Mali, Burkina, Madagascar), M. Mupepele, Cette démarche vise à booster le projet d’infrastructures par la construction des voies ferroviaires devant relier l’Est de la RDC à l’Ouest du Congo-Brazzaville.

« Pour matérialiser ce projet, une équipe Belgo-congolaise composée en majorité des nationaux sera mise en place, en vue de proposer des solutions pour la croissance économique et des projets d’investissements dans les infrastructures énergétiques et des transports », a-t-il souligné. ACP/Zng/OB/Fmb/NKV/MNI/TKM/SGB/NMM