YMCA pour la redynamisation de l’assistance aux familles vulnérables

0
135

Kinshasa, 14 novembre 2021(ACP).-  Les membres du bureau  exécutif et du comité national de l’ Association chrétienne des jeunes gens-Association chrétienne féminine(YMCA) réunis dans la commune de Kalamu, ont réitéré leur confiance en l’appareil judiciaire et aux autorités dans l’espoir de bénéficier de leur accompagnement  lors de la relance  des activités liées à l’assistance des familles vulnérables et à l’encadrement de la jeunesse après l’assemblée générale, indique  le communiqué final de cette rencontre remis samedi à l’ACP.

Selon ce document, ces leaders comptent également sur la noblesse de la presse dans son service de libérer l’opinion de l’ignorance grâce à la livraison de vraies nouvelles concernant différents dossiers.

Quant à l’organisation des assemblées tant ordinaires qu’extraordinaires et électives, ils ont souligné que les Statuts stipulent qu’en cas d’empêchement, du président national de suite de maladie, d’arrestation ou de toute autre raison à la fin du mandat, la majorité des membres élus peut décider de la tenue des rencontres.

S’agissant de la liberté provisoire du président sortant, Jimmy Matulu au motif des complications sanitaires, ce document relève que cette mesure ne clôture pas son dossier disciplinaire au sein de l’association où il a été suspendu pour, entre autres, violation des Statuts, détention illégale de plusieurs certificats d’enregistrement et spoliation du patrimoine de l’association à Kinshasa et au Kongo Central, ainsi qu’à la justice qui n’a pas encore tranché. ACP/CL/Lys/Sgb