Projet PASA-NK : 1,2 millions de dollars de fonds complémentaire du Fida aux petits producteurs affectés par la Covid-19 et la récente éruption du Nyiragongo

0
98

Goma, 15 novembre 2021(ACP). – Le directeur-pays et représentant du Fonds international de développement agricole en République démocratique du Congo, Dr Valantine Achancho effectue une mission de supervision dans le cadre du sous-projet de renforcement de la résilience des petites producteurs agricoles face aux impacts de la Covid-19 et spécialement les victimes de la récente éruption volcanique du Nyiragongo.

Abordé au sortir d’une visite de courtoisie au gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba, le directeur-pays du Fida en RDC a circonscrit ce financement complémentaire a été consentit par le fait que les populations maraichers a sensiblement été affecté par la pandémie de la Covid-19 en plus des sinistrés par la récente éruption volcanique qui a vu certains des paysans perdre littéralement toutes leurs économies englouties.

A travers le Projet d’appui au secteur agricole au Nord-Kivu, les bénéficiaires ont été appuyé en termed’intrants, en matériels agricoles, des appuis inscrits dans le cadre de la reconstruction des champs, et également en terme des moyens de transport par motos tricycles en vue d’assurer l’évacuation des productions agricoles.

Durant cette mission, Dr Valantine Achancho et sa suite auront à apprécier l’état d’avancement des travaux d’appui afin d’apprécier sur le terrain sur l’impact du sou-projet Repic sur le degré de recouvrement de la dignité des petits producteurs et la reprise des capacités financières ;

Très réceptifs pour les actions de développement dans son entité, le Gouverneur a tenu a rappelé certains points jugés prioritaires allusion faite à une attention à accorder aux travaux de de réhabilitation des routes de desserte agricole en plus de la nécessité de l’encadrement des agriculteurs sur terrain.

Le Directeur Pays a rassuré de la disponibilité d’appuyer la RDC avec comme finalité de changer les conditions de vie des populations bénéficiaires pour qui le Fida, dont la devise est « investir dans les populations rurales », reste et restera toujours présent aux cotés des populations nécessiteuses.

L’accès et l’utilisation des intrants agricoles de qualité et améliorés, l’accessibilité et la disponibilité de la semence de qualité et des fertilisant, la formation sur les pratiques agricoles résilientes au climat, l’accès au marché pour les menages ruraux et la disponibilité des moyens de transport ; tels sont les resultats attendus du projet RePac exécuté dans les périphéries de Kinshasa et dans la province du Nord-Kivu. ACP/