La vaccination demeure l’alternative efficace pour éradiquer la Covid-19, affirme le Premier ministre Sama Lukonde

0
234

Kinshasa, 17 novembre 2021 (ACP).- Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a déclaré mercredi à Kinshasa qu’au stade actuel, la vaccination demeure l’alternative efficace pour éradiquer la pandémie de Covid-19.

Il l’a dit à l’ouverture de la table-ronde sur la vaccination qui se tient du 17 au 18 novembre 2021 à Pullman Hôtel de Kinshasa, sous le thème « Ensemble luttons contre la Covid-19 ».

Le Premier ministre a réitéré l’engagement du gouvernement dans la lutte contre la propagation de la Covid-19. Cette table-ronde vient ainsi en appui aux initiatives gouvernementales visant à augmenter les financements des opérations pour l’acquisition et la distribution des vaccins, a affirmé Jean-Michel Sama Lukonde.

Le gouvernement de la RDC, a-t-il rappelé, a mis en place le Comité national multisectoriel de riposte à la Covid-19 pour faire face à l’épidémie et aux différentes variantes du coronavirus en intensifiant ses actions dans le but d’éradiquer ce fléau.

Le chef du gouvernement a indiqué que depuis le mois d’avril dernier le vaccin contre la Covid-19 a été introduit dans le pays.

C’est ainsi qu’il a invité tous les acteurs de toutes les couches sociales à s’approprier le plan vaccinal et à travailler ensemble pour éradiquer cette pandémie. Il a remercié tous les partenaires impliqués dans cette riposte. « Il est temps de fédérer les efforts pour un Congo débarrassé de la pandémie », a-t-il déclaré.

Pour le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani Mbanda, cette table ronde est un signal fort qui confirme la détermination du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, d’éradiquer l’épidémie à coronavirus. Grâce au plaidoyer du Chef de l’Etat, le pays dispose actuellement de différentes gammes de vaccins, a-t-il souligné.

Il a déploré que la RDC ait enregistré à ce jour un taux de vaccination faible estimé à moins de 1% de la population. « C’est donc une urgence sanitaire d’accélérer la cadence de la vaccination en vue de mettre la population à l’abri », a-t-il insisté, avant d’inviter la population à se faire vacciner.

La vaccination, meilleur espoir de remporter la victoire contre la Covid-19, affirme Jean- Jacques Muyembe

Le secrétaire technique du Comité multisectoriel de riposte à la Covid-19 en RDC (CMR Covid-19), le virologue Jean-Jacques Muyembe Tamfum a affirmé à cette occasion que la vaccination demeure le meilleur espoir de remporter la victoire contre la Covid-19.

Il a souligné que le plus grand défi à relever en RDC est certes le refus de la vaccination par la population congolaise, au moment où les gestes barrières présentent leurs limites. « Cette table ronde est une occasion pour tous les acteurs d’échanger en vue de parler le même langage », a-t-il martelé.

Il a rendu hommage au Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, pour ses efforts consentis dans cette lutte, ainsi qu’au gouvernement, à la solidarité des partenaires et aux ONG internationales pour leur appui.

Par ailleurs, le représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Édouard Beigbeder, les ambassadeurs des USA, Mike Hammer, et du Royaume-Uni, Emily Maltman, le chargé du bureau de l’OMS en RDC, le Dr Djiguimde Amedée-Prosper ainsi que les gouverneurs de quelques provinces du pays notamment le Kongo Central, l’Ituri, le Kwilu et la Tshopo ont réaffirmé leur détermination à soutenir la vaccination en RDC.

ACP/ODM/OB/KMT/NKV