La 3ème édition du forum international des femmes entreprenantes prévue du 14 au 16 décembre à Kinshasa

0
368

Kinshasa, 18 novembre 2021 (ACP).-Le Forum international des femmes entreprenantes et dynamiques (FIED) organise du 14 au 16 décembre prochain à Kinshasa, un atelier sur le thème : « Accélérer la dynamique de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECA) avec contribution active des femmes entreprenantes et dynamiques pour la relance de l’économie africaine post-covid », a indiqué Mme Djelika Yeo, présidente du FIED, lors d’un entretien jeudi avec l’ACP.

La source note qu’après le succès de six éditions, Mme Djelika a soutenu que le Forum de Kinshasa va se tenir dans le contexte particulier de la pandémie de la Covid-19 avec ses conséquences économiques et sociales catastrophiques.

Elle a affirmé qu’en Afrique, les femmes sont la clé de la résilience des économies des pays.

« Ce sont elles qui constituent la cheville-ouvrière des chaînes de valeur de la production économique. De fait, elles sont les plus vulnérables et les plus impactées par les conséquences de la pandémie », a-t-elle dit.

Mme Djelika Yeo a également fait savoir que cette rencontre internationale économique sera un moment de partage d’expériences et d’opportunités, en vue d’explorer les solutions et réponses idoines pour la relance économique.

« Sur le plan technologique et digital, nous bénéficions d’une révolution numérique radicale qui pourrait nous aider à résoudre nos défis économiques, sociaux et environnementaux les plus urgents. Ces défis sont comptés sur le plan économique et social, au-delà d’un arsenal de lois, de conventions et de politiques et/ou programmes. Les femmes disposent, à cet effet, des compétences d’expertises et une volonté manifeste de renforcer le potentiel existant tout en comblant le gap des inégalités », a déclaré la présidente du FIED.

Plusieurs thèmes seront développés à cette occasion, à savoir, Accélérer la dynamique du marché commun de l’union africaine: les enjeux de la facilitation des échanges intra-africains avec les défis liés à la normalisation, la certification, et au financement ; Comment l’agriculture est portée par les femmes en Afrique et quelles sont les difficultés pour accéder à la propriété foncière: L’Union Africaine, au secours; Les femmes au cœur des nouveaux modèles économiques, verts, durables, renouvelables et numériques: le défis de l’accès aux prêts bancaires.

D’autres thèmes sont aussi retenus à savoir, financement des importations et exportations de la production des femmes pour la facilitation des échanges commerciaux au sein de la ZLECA : la nécessité de créer une banque panafricaine des femmes; l’utilisation du numérique et la digitalisation des moyens de paiement : outils de performance pour les femmes entrepreneurs; les enjeux de la refonte des systèmes de santé en Afrique; Promouvoir l’éducation et la formation des jeunes filles dans les filières scientifiques et de recherches : solutions pour réduire les inégalités entre hommes et femmes, seront également abordé à cet effet.

« 2020 a été une année charnière pour l’Egalité Femme- Homme et ce Forum des entreprenantes et dynamiques qui sera organisé à Kinshasa se veut être d’un impact décisif pour marquer l’évolution du statut de la Femme congolaise de façon spécifique et de la Femme africaine en général », a-t-elle souligné.

Pour la valorisation du savoir-faire des femmes

La présidente du FIED a, par ailleurs, indiqué que son organisation vise à valoriser le savoir-faire des femmes, à mobiliser toutes les ressources de ces dernières pour faire vivre aux femmes une expérience unique.

Elle permet également à positionner les projets et entreprises des femmes dans un domaine de forte croissance, favoriser des rencontres d’opportunités et Offrir de la visibilité à vos projets et innovations, augmenter la portée des marchés et permettre à plus de femmes d’entreprendre.

Mme Djelika Yeo a également invité les hommes à faire confiance aux femmes surtout celles issues du milieu rural afin de les booster davantage. « Les femmes qui sont parties de rien pour devenir quelqu’un et servir d’exemples aux autres », a-t-elle poursuivi.

L’objectif fondamental du FIED est de valoriser l’entrepreneuriat féminin et de lui assurer une croissance continue, grâce à des outils et des mécanismes, qui leur permettront d’être performantes. L’épanouissement des femmes et l’évolution des compétences, sont au cœur des actions du FIED.

ACP/Zng/NKV/TKM/SGB/NMM/MMC