Pour plus de coordination entre les FARDC et la MONUSCO dans la valorisation des actions communes

0
112

Goma, 18 novembre 2021 (ACP).- Le nouveau commandant adjoint des Forces de la MONUSCO a souligné la nécessité d’une coordination accrue des actions communes entreprises avec les FARDC en vue de gagner la confiance de la population victime des harcèlements et des attaques de la part des milices et autres groupes armés surtout que la volonté partagée reste manifeste entre les deux forces.

Cet officier onusien qui sortait  d’un entretien sécuritaire ce  jeudi avec le lieutenant général Constant Ndima Kongba, gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, a dit avoir capitalisé ces échanges pour abordés nombreux points essentiellement sécuritaires entre autre l’échange des informations, la coordination sur les renseignements, le soutien sur le plan logistique et le partage de l’information et la nécessité d’avoir une approche commune sur la valorisation des actions communes de manière à rassurer la population affectée.

« La volonté partagée entre nous ne manque pas, les moyens ne manquent pas non plus ; il s’agit maintenant d’approfondir et de progresser dans la mise en commun de nos moyens pour atteindre les objectifs », a assuré le général Bénoit Chavanat pour qui la population est à droit d’attendre de cette collaboration des résultats concrets qui parfois dans le passé n’ont pas été suffisamment mis en valeur en plus d’une information complète de manière être éclairée sur le travail abattu pour plus d’assurance.

Auprès du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le N° 2 des Forces onusiennes avait dans suite le commandant secteur centre de la MONUSCO. ACP/Zng/NKV/TKM/SGB/NMM/MMC