La RDC a participé à la 7ème édition du Salon international du textile africain à Djibouti

0
269

Kinshasa, 19 novembre 2021 (ACP).- La 7ème édition du Salon international du textile africain (SITA), tenue à Djibouti, du 28 au 30 octobre dernier, a été un vaste marché de promotion et de valorisation des motifs du tissu congolais, a indiqué, jeudi, à l’ACP, le conseiller en charge de la culture et arts, au ministère de la Culture, arts et patrimoines, Magloire Paluku Kavunga, à son retour de ces assises.

Selon M. Paluku qui conduisait la délégation congolaise à cette rencontre organisée sous le thème « Technologies de l’information et de la communication), industrie et artisanat : quelles passerelles pour l’essor inclusif du textile africain face à la pandémie de COVID-19 ? », ces assises ont connu la participation de 28 pays du continent.

Il a fait savoir à cet effet que l’UA a reconnu que le SITA s’est impliqué dans les efforts de protection de la propriété intellectuelle, car les motifs des tissus africains sont utilisés par des grands couturiers du monde et ces derniers en tirent profit.

En effet, les motifs de la RDC datant du 16ème siècle sont aujourd’hui visibles dans plusieurs grandes marques internationales notamment « Versace », « Fendi », « Pierre Cardin », « Jean-Paul Gaultier », « Paco Rabanne », « Valentino », « Yves Saint-Laurent », « Christian Lacroix », « Hermès, Stella », « Mac Cartney », etc. les plus grands noms de la mode s’inspirant des tissus, matières et motifs africains.

 L’industrie du textile, un atout financier et culturel à encourager, renforcer et protéger.

Par ailleurs, le conseiller en charge de la culture et arts a ajouté que dans le cadre de cette 7ème édition, la délégation congolaise a retenu de l’intervention de l’initiateur dudit Salon, le député Abdoulaye Mosse, vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso que l’industrie du textile est un atout financier et culturel qu’il faut encourager, renforcer et protéger.

«  Nous sommes convaincus que l’initiative présidentielle décidée à l’Union africaine va arriver en RDC, où une fois la semaine, toutes les autorités devront s’habiller officiellement en tissu africain pour sa promotion », a-t-il conclu.

Le SITA entend, depuis plusieurs années, participer au développement économique des acteurs du textile africain et il est organisé chaque année dans une capitale africaine depuis sa création en 2009.

La 6ème édition du Salon international du textile africain s’était déroulée du 24 au 26 janvier 2020, à Malabo en République de Guinée Équatoriale, sous le thème : « Industrie du textile africain : état des lieux et stratégies de développement », rappelle-t-on. ACP/Kayu/RN/SGB/TKM