Les pays les plus pauvres du monde sont privés de vaccins contre la COVID-19

0
84

Kinshasa, 21 novembre 2021 ((ACP).- Pfizer, BioNTech et Moderna réalisent des profits combinés de 65.000 dollars américains par minute avec leurs vaccins contre la COVID-19 tandis que les pays les plus pauvres au monde restent largement non vaccinés, ont rapporté dimanche, les médias internationaux.

Ces laboratoires pharmaceutiques ont vendu la grande majorité de leurs doses aux pays riches, laissant les pays à faible revenu dans l’embarras, a déclaré l’Alliance populaire pour les vaccins (APV), une coalition qui fait campagne pour un accès plus large aux vaccins contre la COVID-19, selon le journal singapourien de langue chinoise Lianhe Zaobao.

L’APV estime que le trio de laboratoires réalisera des bénéfices avant impôts de 34 milliards de dollars cette année, ce qui équivaut à 65.000 dollars par minute.

« Il est obscène que quelques entreprises réalisent des millions de dollars de bénéfices à chaque heure, alors que seulement 2% des habitants des pays à faible revenu ont été entièrement vaccinés contre le nouveau coronavirus« , a déclaré Maaza Seyoum, de l’African Alliance et de l’APV Afrique.

Pfizer et BioNTech ont livré moins de 1% du total de leur stock aux pays à faibles revenus, tandis que Moderna n’en a livré que 0,2%, selon l’APV. ACP/C.L/Awa/kmt