Les jeunes de Lubumbashi appelés à dénoncer les violences basées sur le genre

0
371

Lubumbashi, 22 novembre 2021 (ACP).- Les jeunes de Lubumbashi ont été appelés le week-end à dénoncer tout cas de violence basée sur le genre pour  bénéficier de l’accompagnement psychologique et juridique de l’Etat congolais.

Cet appel a été lancé par la cheffe de service genre de la mairie de Lubumbashi, Mme Margueritte Kanay, au cours d’un échange des jeunes organisé par le collectif des blogueurs Congolais, Habari RDC, au cercle Makutano à Lubumbashi, axé sous le thème  » Lutter contre les violences basées sur le genre : L’apport des autorités locales ».

Dans son exposé, Madame Margueritte Kanay a invité les jeunes à avoir une personnalité  digne pour lutter contre les harcèlements sexuels,  qui ont élus domicile de nos jours dans les milieux professionnels et estudiantins. Elle a invité les hommes à opter pour la masculinité positive afin d’aider les femmes à s’émanciper, avant de saluer l’initiative de Habari RDC.

Nécessité de sensibiliser les femmes à connaître leurs Droits

La sensibilisation des femmes, surtout celles rurales à connaître leurs Droits, à travers des séminaires et des formations, s’avère importante pour faire sortir l’être féminin de son carcan parasite.

Cette déclaration a été faite par l’oratrice membre de la société civil, Me Sylvie Nkolomoni, au cours de cet échange. Elle a fait savoir que l’ignorance tue, après avoir invité les jeunes à être informés et à user les réseaux sociaux à bon escient.

L’objectif poursuivi par ces assises, a fait savoir un membre du collectif des blogueurs, est d’amener les jeunes à proposer des solutions palliatives aux violences basées sur le genre, en vue de mener des plaidoyers auprès des autorités compétentes. ACP/Kayu/RNL/NKV/JFM/SGB/MMN