Mbujimayi : le PCA du FPI satisfait de l’évolution des travaux de construction des infrastructures

0
162

Mbujimayi, 23 novembre 2021 (ACP).- Le président du Conseil d’administration du Fonds pour la promotion de l’industrie (FPI), M. Constantin Tshiyombo Kasonga en mission de travail à Mbujimayi, chef-lieu du Kasaï Oriental, s’est déclaré satisfait de l’évolution des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures scolaires et sanitaires exécutés dans cette ville.

Il a fait cette déclaration à la suite de la visite qu’il a effectuée, le weekend, sur les quatre chantiers où se déroulent ces travaux de construction, financés par son institution, à savoir l’Institut Kalenda Mudishi, le Complexe scolaire du 04 Janvier, l’hôpital général de référence Saint Jean-Baptiste de Kansele et l’HGR de la Muya.

A cette occasion, Constantin Tshiyombo a, moyennant des explications techniques fournies par les architectes et les équipes des ingénieurs des entreprises attributaires, apprécié le bon avancement des travaux, dans la mesure où les murs de bâtiments sont en élévation sans ambages, y compris ceux en étage.

Il a signalé que ces ouvrages sont en train d’être réalisés grâce au fonds de démarrage que le FPI a remis à ces entreprises, constituant la première tranche, alors que les factures pour la deuxième tranche, introduites, attendent leur libération, avant de rassurer que le financement aille s’effectuer sans interruption.

Le président du Conseil d’administration du FPI, accompagné dans cette mission d’inspection du directeur adjoint de ce service public en charge des études et team leader du projet Grand Kasaï, François Mpuila Mukendi, a exprimé toute la détermination du FPI de pouvoir matérialiser la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, consistant d’investir dans les infrastructures structurantes en RDC en général et au Kasaï Oriental en particulier.

Il a cependant fustigé l’intoxication de la population par des personnes non expertes en matière de construction des infrastructures, car elles ne sont pas des ingénieurs ni des architectes. Ces travaux de construction et réhabilitation des infrastructures scolaires et sanitaires en vue de leur modernisation, s’inscrivent dans le cadre du programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités.

ACP/Zng/RNL/Thd/NNG/KMT