Plaidoyer pour le renforcement de la coopération au développement  entre les universités du Nord et du Sud

0
134

Kinshasa, 24 nov.2021(ACP).- Les participants au colloque international sur « la coopération universitaire au développement à l’épreuve de l’après COVID-19 », ont plaidé, mercredi, pour  le renforcement  du  partenariat existant et la création d’autres perspectives du partenariat gagnant –gagnant entre universités, en la 3ème journée de ce colloque,  à l’hôtel Béatrice à Kinshasa.

Le professeur  Raoul Sambieni de l’Université de Liège a invité les différents acteurs à  s’impliquer  dans la promotion de la coopération Sud-Sud intra et internationale dont les retombées indirectes ou de moyen et long termes sont liés aux effets multiplicateurs dus à un rayonnement de la coopération au développement.

Dans sa communication portant sur « la plate-forme Afrique centrale de l’Université de Liège : enjeux et perspectives pour la coopération universitaire après une demi-décennie d’activités », il a recommandé la création d’autres perspectives du partenariat gagnant -gagnant.

Le thème de la 3ème  journée du colloque a porté sur le thème « repenser la coopération au développement à l’épreuve de l’après COVID-19 ». D’autres intervenants sont revenus sur la coopération universitaire  notamment dans le secteur minier, à l’épreuve de l’après COVID-19, sur la modélisation du bassin du Congo.

La plate forme Afrique centrale de l’Université de Liège  est  basée à l’Ecole régionale post-universitaire d’aménagement  et gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux (ERAIFT) de l’Université de Kinshasa(UNIKIN).

Ces assises  sont organisées du 22 au 25 novembre 2021, par l’Université de Kinshasa (UNIKIN), en collaboration avec l’Académie de recherche et de l’enseignement supérieur (ARES/Belgique). ACP/