Le ministre François Rubota inaugure la première station d’adduction d’eau moderne à Kinshasa

0
89

Kinshasa, 26 novembre 2021 (ACP).- Le  ministre d’Etat en charge du Développement rural François Rubota Masumbuko,  a inauguré  jeudi à Kinshasa,  la première station d’adduction d’eau potable moderne  en faveur des populations de la commune urbano-rurale de Maluku et de la N’sele à Kinshasa, indique un communiqué dudit ministère reçu vendredi à l’ACP. Cette station, précise la source, va desservir au total près de 20.000 ménages des quartiers Kimpoko 1 et 2, Ngwamanzo, Mayi Pembe et Nganda Yala, dans les communes de N’sele et ceux de Maluku vont également profiter desdits ouvrages.

Dans sa prise de parole le ministre d’Etat en charge du développement rural François Rubota a appelé la population de ces deux communes à faire bon usage de ces forages. « Le Président a ordonné au gouvernement, conduit par Sama Lukonde, de s’occuper du développement à la base. Le développement contient beaucoup d’éléments parmi lesquels l’eau. J’exécute les ordres donnés au Premier ministre Sama Lukonde par le Président de la République Félix Tshisekedi. Je ne suis qu’un ouvrier pour rencontrer la vision du Chef de l’État, le peuple d’abord », a dit en substance le ministre d’Etat.

Il a, à cet effet, salué le concours de l’entreprise Stever Construct pour leur dextérité dans l’exécution de ce projet. « Merci pour à vous tous pour l’accueil de cet ouvrage. Nous allons passer un autre jour pour voir comment est-ce que l’ouvrage fonctionne. Cette œuvre est une vision du Chef de l’État », a-t-il soutenu.

Prenant la parole de son côté, le représentant du gouverneur de la ville de  Kinshasa, Charles Mbuta Muntu, a félicité le ministre d’État en charge du Développement pour cette œuvre, avant de les réitérer au directeur général de Stever Construct pour la matérialisation de l’ouvrage.

Il est à noter que ces deux forages réalisés grâce à une technologie de très haute facture vont fonctionner avec de l’énergie solaire.  Pour la première phase, 10 provinces sont prévues sur les 20 ciblées en cinq ans, rappelle la source. Kayu/RNL/OB/CFM/NiG/SGB/MMC/TKM