Le prix d’un carton des cuisses des poulets en  hausse sur le marché à Kinshasa

0
119

Kinshasa, 26 novembre 2021 (ACP).– Le prix d’un carton des cuisses des poulets de 10 kilogrammes en provenance de l’Europe a connu une hausse de prix sur le marché de Kinshasa au cours de la période allant du 25 octobre au 25 novembre 2021 passant de 53.000(cinquante-trois mille) FC à 57.000 (cinquante-sept mille) FC soit une augmentation 7,5%, a constaté l’ACP Vendredi dans les différents marchés de Kinshasa.

Selon ce constat, d’autres produits de grande consommation ont connu également une hausse de prix. Il s’agit notamment du carton de poulets wilki  p 13 contenant  10 pièces en provenance de Turquie, un carton des poissons chinchards de 30 kg 20+ contenant  trois rames  en provenance de la Namibie, un carton des poissons salés de 9 Kilogrammes en provenance de la France, un carton de la viande de marque TS en provenance de Turquie ont connu également une hausse, en se  négociant respectivement 69.000 (soixante-neuf- mille) FC contre 65.000 ( soixante-cinq mille )FC ; 160.000 ( cent soixante mille) FC contre 150.000 ( cent cinquante  mille ) FC ; 110.000(cent dix- mille)FC contre 108.000( cent huit- mille )FC ; 215.000 ( deux cent quinze- mille FC contre 220.000( deux cent vingt –mille)FC.

Dans le même cadre, un sac de maïs graines en provenance des provinces du Kwilu et du Kongo central, un sac des cosettes  de manioc, un sac de semoule de marque Extra de 25 Kg made in DRC, un sac des braised en provenance de plateau de Bateke et de la cité de Madimba au Kongo central,  un sac du riz en provenance de la chine et de la Thaïlande, un¨ carton de savon le coq composé de 36 pièces, un  carton des sardines anny, un bidon d’huile de 5 litres de marque Régina, ainsi qu’un  carton de tomate en boite de marque lion contenant 100 pièces.

  Ces produits se vendent respectivement à 115.000( cent quinze –mille)FC contre 100.000(cent mille)FC ;  105.000 (cent -cinq mille)FC contre 90.000(nonante mille )FC,34.000(  trente- quatre mille) contre 31.000(trente-un mille)FC,35.000(trente-cinq mille)FC contre 30.000 (trente mille)FC,50.000(cinquante mille)FC contre 48.000(quarante-huit mille)FC, 18.500(dix-huit mille cinq cents)FC contre 17.500(dix-sept mille cinq cents)FC,63.000(soixante-trois mille)FC contre 61.500 soixante-un mille cinq cent)FC,23.000(vingt-trois mille)FC contre 21.000(vingt-un mille)FC, 35.000(trente-cinq mille)FC contre 33.500(trente-trois-mille cinq cents)FC

Cependant certains produits de grande consommation à savoir le sac de haricot de 100 kg en provenance de la ville de Goma dans la province du Nord –Kivu, un carton de spaghetti ainsi qu’un sac de sel iodé observent une baisse des prix sur les marchés au cours du mois sous examen en se négociant à 145( cent quarante-cinq)USD contre 165( cent soixante- cinq)USD,18.000(  dix-huit- mille)FC contre 19.000(dix-neuf- mille)FC,14.300( quatorze mille trois cents)FC contre 15.000(quinze mille)FC.

  Par ailleurs, les prix d’autres produits de première nécessité à savoir le sac du sucre de 50 kg en provenance de la province du Kwilu-Ngongo, le sac de farine de froment de 25 Kg  sont restés stables sur le marché de Kinshasa. Il se vendent respectivement à 96.300(quatre-vingt-seize- milles trois cents) FC et 35.500(trente-cinq mille ) FC.

Les commerçants interrogés sur les lieux de négoce expliquent cette hausse des prix des produits de première nécessité par la multiplicité des taxes auxquelles  sont  confrontés les opérateurs économiques ainsi que les pluies diluviennes qui s’abattent ce derniers suite causant le délabrement des routes des desserte agricole empêchent les véhicules d’acheminer facilement les produits vers les centres de consommation.    Kayu/RNL/OB/CFM/NiG/SGB/MMC/TKM