Les jeunes appelés à accompagner le discours médiatique de lutte contre les violences basées sur le genre

0
76

Lubumbashi, 27 novembre 2021 (ACP).- La coordonnatrice de l’ONG la voix du savoir, Sylvie Nkolomoni, a appelé vendredi les jeunes de Lubumbashi à mener des actions concrètes de sensibilisation des femmes sur leurs droits afin d’accompagner le discours médiatique des autorités dans la lutte contre les violences basées sur le genre.

C’était au cours des échanges Face aux jeunes, organisé par le collectif de blogueurs Habari RDC au cercle Makutano, à Lubumbashi.

Elle a indiqué que le concept « violences basées sur le genre » est compris différemment selon qu’il s’agit du milieu urbain et rural, expliquant que marier une fille de moins de 18 ans en  ville est punissable par la loi plutôt qu’au village.

Selon elle, traduire en justice un acteur de violences sexuelles est considéré comme manque d’humanisme dans nos sociétés traditionnelles, qui préfèrent résoudre le conflit à l’amiable.

Elle a à cette occasion souhaité que les discours prononcés sur la lutte contre les violences basées sur le genre soient adaptés au concept congolais pour nous permettre à s’approprier.

L’acteur politique Djesse Numbi a suggéré aux collectifs de blogueurs Habari RDC de créer une boîte à outils pour récolter toutes les informations sur les violences basées sur le genre afin de mener de plaidoyer auprès des autorités compétentes pour un accompagnement psychojudicaire.

A cet effet, il a exhorté les hommes de médias à user de la Clause de conscience dans le traitement et diffusion des informations qui exposent les victimes de violences sexuelles à l’acclameur Public.

L’objectif de ces assises, selon un membre de Habari, est d’amener les participants à relayer le message de lutte contre les violences basées sur le genre dans leur base respective, car cette activité s’inscrit dans les 16 jours d’activisme de lutte contre les violences basées sur le genre.

ACP/RN/Cfm/Lys/Nmm