Le Président Félix Tshisekedi prône le combat pour la renaissance et la dignité africaine

0
283
President Tshisekedi delivering his address at the Luanda Biennale

Kinshasa, 29 novembre 2021 (ACP).- Le Président de la République et Président en exercice de l’Union africaine (UA), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a levé en faveur du continent,  samedi à Luanda,  l’option pour un combat visant la renaissance et la dignité de l’Afrique qui ne saurait s’arrêter aux frontières de ses Etats. « Le combat pour la renaissance et la  dignité africaine ne saurait s’arrêter aux frontières de nos pays et de notre continent. Il faut favoriser une interchangeabilité et une osmose ouverte sur le monde, particulièrement entre africains  d’ici et d’ailleurs», a-t-il déclaré.

Il l’a déclaré dans son allocution prononcée à l’occasion de la 2è édition du « Forum panafricain pour la culture de la paix », dénommée « Biennale de Luanda », un forum organisé tous les deux ans par l’UA et  encourageant, depuis 2015, les échanges culturels en Afrique, le dialogue entre les générations, la promotion de la prévention de la violence et la résolution des conflits.

Culture de la paix

Pour le Président en exercice de l’UA, qui a vanté la tenue de ces travaux programmés du 27 novembre au 2 décembre à Luanda,  ces assises ont l’avantage de traiter des sujets fondamentaux liés notamment « au dialogue intergénérationnelle, à la prise en charge des potentiels des océans et des effets du changement climatique ainsi qu’à l’engagement des jeunes et des femmes, comme acteurs dans la prévention des conflits ».

Le Président Félix Tshisekedi, fidèle à la ligne tracée dans son discours prononcé lors de son investiture en tant que Président en exercice de l’UA, donne une place de choix au message de paix, à travers la culture, pour régler les différents entre africains et développer le continent.

Chefs d’Etat et personnalités de haut rang  à l’ouverture de la Biennale

 » Il faudra renforcer le mouvement panafricain pour une culture de la paix et de la non-violence. Ce noble objectif est à la fois existentiel et prioritaire », a-t-il insisté dans son adresse,  approuvant cette approche de résolution des conflits et du renforcement du panafricanisme par la culture de la paix.

Le Chef de l’Etat congolais, précédé à la tribune de ces assises par les Présidents Denis Sassou N’Guesso (Congo/Brazza) et Joao Lourenço (Angola), a fait savoir que ces délégués de haut niveau sont  réunis à  la Biennale de Luanda « pour que brille davantage la lumière de la renaissance africaine dans les valeurs de paix, de fraternité et de solidarité, appelées à nourrir la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) ».

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a regagné Kinshasa,  samedi dans la soirée, après  l’ouverture de ce forum qui a connu la présence de plusieurs personnalités dont les Présidents Denis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville, Vila Nova de Sao Tomé et Principe, Marcelo Suza du Portugal et Joao Lourenço de l’Angola, rappelle-t-on.

ACP/