Tshopo : Des stratégies pour enrayer les violences faites aux femmes

0
75

Kisangani, 30 novembre 2021 (ACP).- Le Réseau des juristes engagés dans la lutte contre les violences basées sur le genre a organisé vendredi dernier, en collaboration avec la Police de protection de l’enfant et prévention des violences sexuelles  au centre d’accueil « Joli-rêve » dans la commune Makiso, dans la province de la Tshopo, une conférence-débat sous le thème : « Arranger le Monde : mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes ».

Pour la coordinatrice de ce réseau, Rachel Kobamba, il est temps de sensibiliser la population à la violence faite aux femmes afin que chacun joue à son tour, un rôle dans la lutte contre les violences sexuelles.

Quant au Commissaire de la Police d’enfants Sadiki, il a présenté l’état de lieu de la situation des violences sexuelles dans la ville de Kisangani pour l’année 2021, notant que depuis le mois de janvier jusqu’à ce jour, 99% de cas des violences sexuelles enregistrés sont celles perpétrées sur les jeunes filles.

Cette activité rentre dans le cadre de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme dans la ville de Kisangani, signale-t-on. ACP/Zng/RNL/Thd/MNI/KMT