Ouverture à Kinshasa de la 5ème édition de la conférence  Expo-béton

0
196

Kinshasa, 1er décembre 2021 (ACP).- Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, a présidé mercredi à Kinshasa, l’ouverture de la 5ème édition de la conférence Expo-béton  sous le thème «  Kinshasa horizon 2050 : les trois villes vues par le schéma d’orientation stratégique de l’agglomération  kinoise » (SOSAK),  afin de trouver une réponse en sa gestion avec l’accompagnement du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde à travers le ministère de l’Aménagement du territoire.

La conférence Expo-béton Kinshasa horizon 2050 est organisée du 1er  au 4 décembre 2021 au Musée national de la RDC, situé dans la capitale congolaise, par l’Asbl Expo-béton que préside M. Bamanisa Saïdi.

Ces assises visent à faciliter les échanges sur les possibilités de développer l’actuelle ville de Kinshasa avec ses 9.665 Km2 et environ 14,9 millions d’habitants en ce qui concerne sa structuration urbaine au carrefour de commerce entre les peuples venants du pays en amont et ceux venants de profondeur de l’Afrique  centrale.

Selon les organisateurs, la ville de Kinshasa est confrontée aujourd’hui aux nombreux défis liés notamment aux  infrastructures, à la mobilité, l’environnement, les ressources fiscales, la santé, l’éducation, le commerce, les services et l’agro-business.

Ces défis nécessitent une réorganisation  de manière à créer un équilibre entre les trois ou quatre villes (Funa, Tshangu, Lukunga et Mont-Amba) par la suppression des inégalités infrastructurelles existantes.

C’est ici que le schéma d’orientation stratégique pour l’agglomération kinoise (SOSAK) intervient en tant qu’outil pour la modernisation de cette mégapole qui devrait servir de repère aux autres villes de la RDC.

A cet effet, le comité organisateur de la conférence Expo-béton entend pour cette édition, associer les différents acteurs de la vie courante à la réflexion qui devra aboutir à un canevas à soumettre aux autorités  institutionnelles pour de différentes recommandations susceptibles de rendre Kinshasa, une ville résiliente à l’horizon 2050.

Il s’agit d’une manière spécifique  de favoriser une gestion de proximité gouvernant-gouvernés, remédier aux déséquilibres dans l’aménagement des équipements collectifs, identifier les solutions adaptées à chaque ville et les appliquer des manières autonomes avec probablement des recommandations à chaque entité, et favoriser le jumelage de chacune des villes avec d’autres agglomérations.

Actuellement, souligne l’organisateur, la conférence Expo-béton voudrait anticiper l’émergence de Kinshasa à l’horizon 2050, en créant des centres d’intérêts commerciaux et des équipements  sociocommunautaires proches des populations, en réduisant le flux de mouvements de circulation le matin de l’Est à l’Ouest et vice versa le soir, en suscitant des emplois proches aux employés.

Il s’agit, en outre, de réduire les déplacements des administrés qui n’habiteraient pas les deux villes de l’ouest et de l’Est par un rapprochement de leurs mairies,  chercher des investissements pour les autres équipements ainsi que pour la promotion du partenariat public-privé avant d’envisager un emploi pour des millions des personnes.

Dans ce cadre, plusieurs thèmes seront développés du 1er au 4 décembre 2021 par plusieurs personnalités, sur l’état des lieux de la planification de développement en RDC ; les crédits hypothécaires, le modèle soutenu par Société financière internationale (SFI) du groupe de la Banque mondiale ; atteinte du 11ème objectif de développement durable (ODD) : villes et communautés durables.

A l’issue de ce forum, de brevets de participation vont être décernés aux participants. ACP/ODM/KMT