Une hausse sensible de cas Covid-19 enregistrée depuis le début du mois de novembre dernier en RDC

0
243

Kinshasa, 1er décembre 2021 (ACP).- L’incident manager du secrétariat technique du Comité national multisectoriel de la riposte à la Covid-19, le Pr  Steve Ahuka, a déclaré mercredi à Kinshasa, que la RDC a enregistré une hausse sensible de cas Covid-19 depuis le début du mois novembre dernier jusqu’à ce jour, soit une moyenne de plus 100 cas par semaine.

Il l’a dit au cours de la conférence de presse hebdomadaire qui s’est tenue dans la salle de réunion de l’Institut national des recherches biomédicales.

Selon ce dernier, cette hausse sensible de cas Covid-19 est constatée également au niveau des hôpitaux avec un nombre élevé d’hospitalisation. Cela fait craindre à la menace d’une imminente quatrième vague de Covid-19.

Néanmoins, il a rassuré que le respect des mesures prises et surtout avec la compréhension actuelle de la population permettrait de minimiser l’impact de cette quatrième vague.

Concernant le nouveau variant de Covid-19 le « omicron » détecté en Afrique du Sud, le Pr Steve Ahuka a fait savoir qu’actuellement en RDC parmi les échantillons analysés, il n’y a aucun cas signalé avec ce variant.

Toutefois, il faudrait rester vigilant, c’est-à-dire renforcer la surveillance épidémiologique et génomique, a-t-il souligné.

Il a précisé qu’avec l’expérience recueillie dans la gestion des trois précédentes vagues, les stratégies restent traditionnelles face à la menace de cette quatrième vague, c’est-à-dire protéger les frontières, limiter l’importation des cas importés, contrôler le variant qui entre et équiper les hôpitaux avec les oxygènes et des médicaments contre la comorbidité.

Le Pr Steve Ahuka a souligné qu’il compte sur l’appui des médias afin de multiplier la campagne de sensibilisation à la vaccination qui est un atout important pour endiguer cette épidémie et ses diverses conséquences. Toutes les épidémies sont gérées par la vaccination, a-t-il dit.

ACP/ODM/KMT