Patou Ebunga Simbi « Homme du match » V.Club-Kuya (2-0) à la LINAFOOT

0
184

Kinshasa, 03 décembre 2021 (ACP).- Le capitaine de l’AS V.Club de Kinshasa, Patou Ebunga Simbi, a été désigné « Homme du match », lors de l’opposition entre son équipe et l’AC Kuya (2-0), jeudi au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match en retard de la 2ème journée du 27ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Ebunga n’a pas marqué contre Kuya Sport mais il a été au four et au moulin à l’occasion de cette rencontre. Il a été au-dessus du lot sur l’ensemble de la collectivité. Après la réception de son prix, le latéral gauche et capitaine des Dauphins Noirs a porté son regard sur le rétroviseur pour remonter l’histoire de son passé et sur les 15 années de sa carrière active. Pour lui, le prix qui lui a été décerné est le fruit des efforts consentis depuis son retour au pays. Malgré le poids de l’âge, Ebunga qui n’a plus ses jambes de 20 ans, figure parmi les  joueurs les plus en vue au sein du team vert et noir kinois. Sa forme actuelle est le fruit du travail, a-t-il affirmé.

Ebunga, 15 années de carrière active depuis Mabwilu à l’EPFKIN

« Tout petit, j’ai flirté avec le football au sein de Tout Petit Lisano du président Tshondo, dans la commune de Kinshasa. Alors au Parc,  j’ai intégré  l’AS Mabwilu de feu Kimpedi Bavweza jusqu’à sa promotion à l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN). J’y suis resté pendant plus de 4 ans avec un début difficile pour une blessure, qui m’a cloué au pilori 6 mois durant. A la suite de mes performances, je me suis retrouvé au sein du DC Motema Pembe. Depuis 2009, j’ai convolé en justes noces avec V.Club jusqu’en 2014. J’ai ensuite changé d’air pour les Léopards de Dolisie au Congo-Brazzaville. De là, j’ai pris la direction de l’Angola pour Kabuscorp où j’ai évolué pendant 3 ans au bout desquels je suis rentré au bercail au sein du club vert et noir en 2020 », a-t-il brossé succinctement avant de reconnaître qu’il est le seul de sa génération encore actif.

« Sauf erreur de ma part, je me reconnais comme seul joueur de mon époque depuis l’AS Mabwilu, à être encore actif au championnat de la LINAFOOT. Mais, il y a un certain Zakoko, venu après moi, qui évolue aujourd’hui en Turquie et tient encore le coup. En dépit de mes sorties au Congo et en Angola, je suis avec le gardien camerounais Nelson Lukong Bongaman le plus ancien de V.Club », a noté Ebunga, qui se reconnaît d’abord comme milieu de terrain tournant.

La place de Motema Pembe et V.Club dans son cœur

« A mes débuts au DC Motema Pembe, par manque d’un latéral gauche et à la demande de Gladys Bokese appuyée par le coach Joseph Mukeba Mulamba, j’ai été aligné à ce poste. Et pour un essai, tout était parti pour ce nouveau poste jusqu’à ce jour. C’est avec ce reflexe d’attaquant que j’amorce mes montées et je me définis aujourd’hui comme Saoulé, pseudonyme hérité d’un ami de mon frère aîné qui admirait ma façon de jouer. En raison de cette mutation, le DC Motema Pembe a ouvert la page d’Ebunga comme latéral. J’en suis marqué à jamais. C’est à ce nouveau poste que j’ai gagné le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en 2009. C’est inoubliable le derby gagné par 1-0 contre V.Club sur un penalty que j’avais converti », s’est-il souvenu.

« VClub qui a ouvert ma carrière internationale, occupe le plein de mon cœur du fait de m’avoir offert beaucoup d’opportunités.  A propos des Dauphins Noirs, le match nul de 2-2 au stade des Martyrs de la Pentecôte contre Mazembe est un souvenir indélébile. Je revois le but d’anthologie que j’avais inscrit sur une balle arrêtée et enroulée.

Ebunga père de 3 enfants

Père de 3 garçons dont l’un est âgé de 8 ans et se trouve dans un centre formation en Europe, plus précisément en France, Ebunga espère qu’il va s’ouvrir  une belle carrière professionnelle. Il ne peut non plus oublier l’ancien entraîneur de V.Club, Jean Florent Ibenge Ikwange, qui, avant son départ et sur sa propre initiative, a pris en charge l’organisation de l’anniversaire du capitaine de V.Club.

Patou Ebunga Simbi dit Saoulé, le capitaine de V.Club

AC/