Sud-Kivu : ouverture d’un centre de recherches sur les catastrophes naturelles à l’UOB

0
72

Bukavu, 03 décembre 2021 (ACP).-  L’Université Officielle de Bukavu (UOB) a ouvert mardi un centre d’information et de recherches sur les catastrophes naturelles grâce à l’appui scientifique et financier du Musée Royal d’Afrique central à travers le projet HARISSA, a appris vendredi l’ACP.

Le Pr Akonkwa Balagizi, vice doyen chargé de l’enseignement et point focal du projet HARISSA à l’UOB, a renseigné que la création de ce centre vise à doter la région d’une unité qui, selon lui, informera en temps réel la population sur les risques tels que les tremblements et les érosions, et constituera également un lieu de travail pour les chercheurs qui travaillent dans le domaine de la prévention des catastrophes.

Le Dr Caroline Mâchelier, géographe au musée d’Afrique central, a rassuré que ce centre bénéficiera d’une participation des scientifiques venus de l’extérieur, ajoutant que ce centre bénéficie aussi d’un appui technique du musée royal d’Afrique central qui a son siège en Belgique.

Le secrétaire général académique de l’UOB, le Pr Venant Nshombo, compte sur l’accompagnement des structures étatiques pour que les informations recueillies par ce centre permettent aux habitants d’adopter une bonne attitude en présence des risques naturels, poursuivant que le comité de gestion de cette institution promet un accompagnement à ce centre en vue de le rendre productif.

ACP/RN/NIG/TKM/CFM/SGB/MMC