Célébration de la journée internationale des personnes vivant avec handicap à Kikwit

0
351

Kikwit, 04 décembre (ACP).- L’Union nationale des aveugles du Congo (UNAC) sous la présidence de Faustin Basanga, dans le grand Bandundu et l’Action pour la promotion et le développement intégral des vulnérables (APDIV) du coordonnateur José Zubi ont célébré vendredi, à l’Eglise La Borne, dans la commune de Lukolela, à Kikwit, la journée internationale des personnes vivant avec handicap (PVH).

Cette célébration placée sous le thème « Leadership et participation de la personne vivant avec handicap pour construire un monde post-covid inclusif, accessible et durable » a connu la participation des PVH, notamment les aveugles, les sourds-muets, les albinos et les infirmes, devant les élèves des complexes scolaires La Grâce et La Borne.

Ceux-ci, a déclaré José Zubi, alors promoteur du complexe scolaire La Grâce, se présenteront comme défenseurs des PVH d’abord en famille puis dans la société.

Selon lui, les PVH ont des droits et des devoirs, soulignant qu’elles méritent le respect, la considération, l’aide et l’accueil. Il a ajouté qu’il faut les intégrer dans la vie sociale.

Ainsi, a-t-il fait remarquer, elles doivent étudier en vue d’occuper certains postes et surtout apprendre les métiers qui les épargnent de la mendicité pour une égalité des chances.

M. Zubi a affirmé que les causes des handicaps sont notamment les maladies, les sports, les accidents de circulation routière.

M. Basanga a quant à lui expliqué que les aveugles lisent et écrivent.

 ACP/RNL/Cfm/Nng/Nmm