La ministre de la Justice préside une réunion sur le climat des affaires en RDC

0
358

Kinshasa, 04 décembre 2021 (ACP).- La ministre de la Justice et garde des sceaux, Rose Mutombo a présidé vendredi, en son cabinet, une réunion avec les experts de son ministère en matière du Climat des affaires et les membres de la Cellule du climat des affaires de la Présidence de la République, conduite par son coordinateur intérimaire Rock Bashala Kubinda.

A l’ouverture de ces travaux, Mme Rose Mutombo a rappelé que le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a placé le climat des affaires au cœur de sa gouvernance, et que cette

vision est reprise dans le programme du Gouvernement dirigé par le Premier ministre Sama Lukonde.

« Le climat des affaires est une affaire de la Justice qui a l’obligation d’améliorer le climat des affaires pour favoriser la venue des investisseurs étrangers en RDC et assurer leur sécurité et celle de leurs investissements… Nous devons arriver à ce que les gens aient confiance de venir investir en RDC et que les gens se trouvent en sécurité dans notre pays pour pouvoir apporter ou contribuer au développement du paye », a-t-elle affirmé.

Selon elle, le pays est actuellement en train de gérer des contentieux internationaux à cause de petites erreurs qui sont commises par des magistrats ou par tous ceux qui avaient une petite parcelle de pouvoir dans le processus décisionnel. « Je ne cesse de le dire du côté de la magistrature, qu’il est important, alors important que les décisions qui sont prises en toute conscience puissent avoir des implications sur le plan international », a-t-elle dit.

La ministre de la Justice croit qu’à travers cette réunion, son ministère va se rapprocher de la Cellule du climat des affaires de la Présidence de la République afin de travailler ensemble.

Ces échanges, a-t-elle souligné, vont permettre aux experts de la Cellule du climat des affaires de la Présidence et du ministère de la Justice de baliser un nouveau chemin en vue de travailler ensemble pour que le secteur des affaires en RDC soit plus attrayant, ce qui conduira à changer l’image et les commentaires qu’on prête au pays en dehors de ses frontières.

Rose Mutombo est persuadée qu’avec ce nouvel engagement on pourra voir les choses changer en RDC.

Pour sa part, M. Rock Bashala Kubinda, coordinateur a.i de la Cellule du climat des affaires au cabinet du Chef de l’Etat, considère la Justice comme un axe important, tandis que la sécurité juridique est le dernier rempart.

« C’est le juge qui est appelé à canaliser et à donner la bonne lecture des textes qui sont censés protéger les investisseurs », a-t-il soutenu.

La démarche entreprise par la Cellule du climat des affaires vise, d’après ce collaborateur du Chef de l’Etat, à échanger sur le retour des investisseurs en RDC.

Cette séance de travail a été sollicité par la Cellule du climat des affaires au regard des problèmes liés à la Justice en rapport avec le climat des affaires, en vue d’obtenir une amélioration de l’environnement économique et favoriser ainsi, le développement économique. ACP/RNL/Cfm/Nng/Nmm