Le ministre de l’Industrie encourage l’initiative de l’opérateur économique organisateur de la 5ème édition de l’Expo Béton

0
105

Kinshasa, 05 décembre  2021 (ACP).- Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, a encouragé en fin de semaine,  l’initiative de l’opérateur économique Jean Bamanisa Saïdi organisateur de la 5ème édition de  l’Expo Béton, a indiqué lundi à l’ACP  les services du ministère de l’industrie.

Selon la source, les ministres Julien Paluku et  Jean Lucien Busa étaient

Invités de cette 5ème édition pour le compte du salon de développement pour les villes notamment,  Kinshasa horizon 2050.

Au cours de cette activité, le ministre de l’industrie a insisté sur le sens de planification en se focalisant sur le Plan directeur d’industrialisation de la République démocratique du Congo (RDC) et les retombées du dernier DRC-Africa business forum sur le développement d’une chaîne régionale des batteries et véhicules électriques, qui prévoit  le développement de la RDC.

Il a par la suite fait observer que,  « la RDC avait 14 millions d’habitants en 1960, aujourd’hui elle a 100 millions. C’est la même chose pour la ville de Kinshasa aujourd’hui qui a 14 millions d’habitants comme la Rdc en 1960. Si on ne met pas en place des outils de planification, comme c’est le cas aujourd’hui en délocalisant une partie de la ville vers Maluku, en 2081, Kinshasa seul aura 100 millions d’habitants ».

Pour préparer l’avenir de la RDC,  Julien Paluku  a fait savoir la volonté du gouvernement  qui met en place les outils de planification pour savoir comment ces 100 millions des Kinois vont circuler dans cette ville, où vont-ils se soigner, où vont-ils habiter et comment vont-ils se nourrir.

Invité également à ce forum, le ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa a quant à lui exposé sur le protectionnisme des industries locales avec l’avènement de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

«Nous sommes le lieu où on parle du bâtiment du futur. Mais il y a un socle, l’industrie du bâtiment. Aujourd’hui, nous avons des cimenteries et l’industrie des barres de fer. Je suis venu pour montrer  le soutien du gouvernement à toutes ces industries qui produisent ces produits, qui contribuent à la construction du bâtiment, à la construction de la ville d’aujourd’hui et de demain », souligne le ministre du Commerce extérieur. ACP/C.L/Awa/Lys